NOUVELLES
11/08/2017 04:04 EDT | Actualisé 11/08/2017 04:20 EDT

Allemagne : des passeurs condamnés à la prison après une traversée mortelle

Trois Syriens ont été condamnés vendredi par un tribunal allemand à des peines allant jusqu'à quatre ans de prison ferme pour avoir participé à l'organisation d'une traversée en Méditerranée qui avait fait 13 morts en 2015.

L'accusé principal, âgé de 27 ans, a été condamné à quatre ans de prison ferme pour organisation d'un trafic de migrants et son skippeur de 24 ans à deux ans et demi pour trafic de migrants ayant entraîné la mort.

Le troisième accusé, âgé de 34 ans, a été condamné à deux ans avec sursis. Agissant depuis Berlin, il était le trésorier du groupe.

Entre juin et novembre 2015, les trois Syriens auraient participé à l'organisation de six traversées à l'aide de bateaux gonflables entre Izmir sur la côté turque et l'île grecque de Lesbos. Un des trajets, en septembre 2015, a tourné au drame : l'embarcation, qui transportait au moins 46 personnes, avait percuté un cargo et 13 personnes avaient péri noyées, dont des enfants.

"Un malheur qui était prévisible et qui aurait pu être évité", a estimé le juge.

Les trois hommes originaires d'Alep, deuxième ville de Syrie, étaient jugés depuis fin juin par le tribunal de Traunstein, en Bavière (sud-ouest) car l'un d'eux vivait dans une ville voisine lors de son interpellation en 2016.

Le procureur avait requis des peines beaucoup plus lourdes, allant de quatre ans et demi à douze ans de prison ferme.

Depuis 2015, l'Allemagne a accueilli plus d'un million de demandeurs d'asile, pour beaucoup des Syriens, des Irakiens ou des Afghans fuyant conflits et persécutions.

dar/alf/mct