NOUVELLES
08/08/2017 04:20 EDT | Actualisé 08/08/2017 04:40 EDT

Mondiaux-2017 - Felix pour la passe de 10

L'Américaine Allyson Felix, multi-primée aux JO et aux Mondiaux, va tenter de conserver son titre sur le 400 m aux Championnats du monde et d'ajouter une 10e médaille d'or à son impressionnant palmarès, mercredi à Londres.

La nouvelle moisson de la Californienne peut commencer. Avant de prendre part aux deux relais US (4x100 et 4x400 m) le week-end prochain, Felix, 31 ans, a un premier devoir à boucler sur le tour de piste dont elle détient la meilleure performance de l'année (49 sec 65). Histoire de garnir encore un peu plus une collection unique en son genre sur les trois distances du sprint (100 m-200 m-400 m).

Son palmarès peut se résumer en un chiffre: 22, comme le nombre de breloques ramassées aux Mondiaux et aux JO, dont 15 en or, ce qui fait d'elle l'athlète féminine la plus titrée dans des compétitions majeures.

Cette boulimique de victoires assure pourtant ne pas du tout se soucier de sa place dans les annales de son sport.

"Honnêtement, je ne pense pas au total de médailles et à ce que cela signifie. J'aborde chaque année comme si elle était nouvelle et je me concentre sur mes objectifs. Je suppose que quand ma carrière sera achevée, je regarderai en arrière et je pourrai enfin apprécier", déclare la sextuple championne olympique.

- Une revanche à prendre -

Sa principale rivale sur le 400 m sera une nouvelle fois la Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo, celle qui l'avait coiffée sur la ligne aux JO-2016 à Rio en plongeant littéralement la tête la première. Un épisode qui lui reste encore en travers de la gorge.

"Tout est allé de travers l'année dernière, mais il faut continuer à se battre. J'essaye de ne pas du tout penser à tout ça cette année. Je suis repartie de l'avant avec une nouvelle approche pour me concentrer sur mon objectif qui est de défendre mon titre", affirme Felix.

L'autre grande finale de la soirée concernera le 400 m haies avec l'Américain Kerron Clement en homme à battre. Le champion olympique semble avoir la voie libre pour reconquérir une 3e couronne mondiale, après 2007 et 2009, d'autant que le coureur des Iles vierges britanniques Kyron McMaster, meilleur chrono de 2017 (47 sec 80), a été disqualifié en séries.

Mais le public londonien risque surtout de se déchaîner lors des séries du 5000 m pour pousser le héros local Mo Farah. Sacré vendredi sur le 10.000 m pour l'ouverture des Mondiaux, le quadruple médaillé d'or aux Jeux rêve d'un 3e doublé en Championnats du monde sur les deux distances reines du demi-fond, un exploit jamais réalisé, avant de dire adieu à la piste et se consacrer aux courses sur route.

Enfin, les demi-finales du 200 m seront une nouvelle occasion d'avoir à l'oeil Wayde Van Niekerk, engagé dans un défi fou: remporter le 200 et 400 m, une performance uniquement réussie par le mythique Michael Johnson aux Mondiaux-1995 et aux JO-1996.

kn/cha/sk