NOUVELLES
08/08/2017 13:31 EDT | Actualisé 08/08/2017 13:44 EDT

Denis Shapovalov dispose de Rogerio Dutra Silva et passe au 2e tour

MONTRÉAL — Le Canadien Denis Shapovalov a eu l'occasion de faire ses preuves devant la foule du Stade Uniprix et il n'a pas déçu. L'étoile montante du tennis canadien a défait le Brésilien Rogerio Dutra Silva au premier tour du volet masculin de la Coupe Rogers, mardi, en trois manches de 4-6, 7-6 (8), 6-4.

Sous les applaudissements des partisans, Shapovalov a livré une bataille coriace à son adversaire avant de célébrer sa victoire qui lui permettra de continuer sa route au prochain tour. Une importante lutte dans la carrière du jeune représentant de l'unifolié qui aura durée 2 heures 27 minutes.

Malgré son jeune âge, il a démontré beaucoup de caractère en sauvant quatre balles de match au bris d'égalité, afin de forcer la tenue d'une troisième manche. La route sera toutefois ardue au deuxième tour, puisqu'il devra se mesurer à l'Argentin Juan Martin del Potro.

Shapovalov, classé 134e au monde, a utilisé son puissant service qui lui a permis de réussir 12 as.  Il a sauvé six de ses huit balles de bris, toutes au deuxième set, et a gagné 39 des 50 échanges sur ses premières balles en jeu.

Il a bien amorcé le premier set, prenant les devants 3-1, avant de perdre quatre jeux pour finalement s'incliner 6-4. Les deux joueurs ont ensuite bataillé solidement en deuxième manche pour forcer la tenue d'un bris d'égalité

Dutra Silva, la 64e raquette mondiale, a commis 10 doubles fautes et n'a pas réussi à capitaliser sur son avance au troisième set.

Les partisans présents ont eu droit à quelques échanges enlevants entre les deux rivaux lors de la deuxième manche et plusieurs d'entre eux n'ont pas hésité à scander le nom du favori local afin de l'encourager lors du bris d'égalité.

L'an dernier, Shapovalov avait créé la surprise à Toronto en évinçant l'Australien Nick Kyrgios, alors au 19e rang du classement mondial, au terme d'un match en trois manches.

Détenteur d'un laissez-passer des organisateurs de la Coupe Rogers, le tennisman de 18 ans impressionne depuis le début de la saison 2017. Depuis mars, il a participé à trois finales de tournois Challenger et a mis la main sur les titres de Drummondville et de Gatineau.

La semaine dernière, à Granby, le jeune homme s’est incliné en demi-finale devant son compatriote Peter Polansky.