NOUVELLES
02/08/2017 05:19 EDT | Actualisé 02/08/2017 05:40 EDT

Pays-Bas: la justice enquête sur une tentative de trafic de migrants inédite

La justice néerlandaise enquête sur un trafic de migrants après l'arrestation aux Pays-Bas en juillet dernier de neuf personnes qui étaient sur le point de transporter illégalement des Albanais vers l'Angleterre par avion, du jamais vu selon la police.

"Une enquête est en cours concernant neuf arrestations sur fond de trafic de migrants par avion", a fait savoir à l'AFP mercredi Peter Elberse, porte-parole du ministère public néerlandais.

Le 7 juillet dernier, la police nationale avait annoncé dans un communiqué avoir "évité" avec la gendarmerie le passage illégal de "14 Albanais, dont trois enfants en bas âge", qui devaient embarquer un petit avion "probablement à destination de l'Angleterre".

La veille, les autorités néerlandaises avaient procédé à neuf arrestations, dont les chauffeurs de deux camionnettes transportant cinq Albanais à hauteur de Breda (sud), et deux pilotes anglais à l'aérodrome de Teuge (centre), d'où le petit avion devait décoller sans doute vers l'Angleterre, en passant par la Belgique.

Quatre autres suspects avaient ensuite été arrêtés lors de fouilles d'appartements et de chambres d'hôtels à Amsterdam, avant que la police ne mette la main sur le suspect principal, le chef présumé de la bande, également dans la capitale.

D'origine anglaise, néerlandaise ou albanaise, les neuf hommes, âgés entre 29 et 62 ans, sont actuellement "libres à ce stade de l'enquête, tout en ayant le statut de suspect", a indiqué Peter Elberse.

Toutefois, le parquet avait demandé pour trois d'entre-eux, dont les deux pilotes de l'avion, qu'ils soient placés en détention provisoire, une requête refusée par le juge en charge du dossier, a-t-il ajouté.

Suite à l'interjection en appel du ministère public, cette décision sera rejugée le 10 août prochain par la Chambre du Conseil du tribunal de Rotterdam.

Lors des arrestations avaient notamment été saisis près de 10.000 euros en liquide, des données personnelles, des téléphones portables, une voiture de marque Mercedes et l'avion, un petit engin de huit places, dans lequel ont été trouvés un brevet de pilotage et un plan de vol.

cvo/jkb/elp