NOUVELLES
02/08/2017 08:51 EDT | Actualisé 02/08/2017 09:00 EDT

Nord-est du Nigeria: 6 morts dans un raid de Boko Haram (officiel)

Au moins six personnes ont été tuées mercredi dans un raid mené par le groupe jihadiste Boko Haram contre un village de l'Etat de l'Adamawa, au nord-est du Nigeria, a annoncé à l'AFP un porte-parole du gouvernement local.

Un grand nombre de combattants de Boko Haram ont envahi le village de Mildu, près de la ville de Madagali (nord de l'Adamawa), cible récurrente de ces insurgés islamistes.

"Des membres armés de Boko Haram ont tué six personnes et en ont blessé trois autres dans le village, vers 02h00 (01h00 GMT)" mercredi, a expliqué Ahmad Sajo, ministre local de la Communication.

"Les combattants sont arrivés en grand nombre et les forces de sécurité déployées dans les environs ont répondu à l'attaque par des tirs", tuant l'un d'eux, a ajouté M. Sajo.

Les insurgés ont mis le feu à plusieurs maisons et magasins, forçant les villageois à fuir leurs foyers.

La ville de Madagali, proche de la forêt de Sambisa, épicentre des combats depuis 2009, est une cible répétée des insurgés.

En décembre dernier, au moins 45 personnes avaient été tuées et plus de 30 blessées lors d'attentats-suicides coordonnés dans un marché très fréquenté de la ville.

Peu après, l'armée nigériane avait assuré avoir délogé les combattants de leur fief, mais le groupe multiplie les embuscades et les attentats dans les alentours. Un document militaire interne, publié en juin dernier, met en garde contre un nouveau regroupement des combattants dans la zone, et la "reprise du Camp Zéro".

Bien qu'il ne contrôle plus de grandes villes dans le nord-est du Nigeria, Boko Haram continue de semer la terreur sur une grande partie de ce territoire, qui reste largement inaccessible.

abu/spb/lp