NOUVELLES
30/07/2017 10:49 EDT | Actualisé 30/07/2017 11:00 EDT

Mondiaux-2017: Dressel au 7e ciel, adieux dorés pour Lacourt

L'Américain Caeleb Dressel a décroché dimanche son septième titre de champion du monde à Budapest, avec le relais 4x100 m 4 nages, alors que le Français Camille Lacourt a fait des adieux dorés à la natation mondiale, avec un titre sur 50 m dos.

Dressel égale la performance de Michael Phelps aux Mondiaux-2007 à Melbourne, à la nuance près qu'à l'époque il n'y avait pas de relais mixte, et que Phelps avait pris cinq titres individuels, contre trois pour Dressel.

Dimanche à Budapest, l'Américain de 20 ans a nagé le relais américain en papillon, laissant à Nathan Adrian le droit de finir en nage libre.

Il est allé chercher son 4e titre en relais, lui qui avait déjà décroché tout seul l'or sur 50 m nage libre, 100 m libre et 100 m papillon.

Sa carrière ne fait que commencer, alors que celle du Français Camille Lacourt s'est terminé de la plus belle des façons, avec un cinquième titre mondial, le troisième d'affilée sur 50 m dos.

Chez les dames, la Suédoise Sarah Sjöström a ébloui les Mondiaux-2017, en battant deux records du monde: ceux du 50 m et du 100 m. A 23 ans, elle a remporté dimanche le 50 m libre (23.69), à deux centièmes de son record du monde établi la veille en demi-finales (23.67). Son troisième titre après ceux sur en papillon sur 50 m et 100 m.

Seule ombre à son tableau, le titre du 100 m libre, qu'elle a laissé échapper pour 4/100e à l'Américaine Simone Manuel.

Annoncée comme l'autre star de ces Championnats du monde, la Hongroise Katinka Hosszu a bouclé son marathon à domicile par un titre sur 400 m 4 nages, où elle est désormais triple tenante du titre mondial, championne olympique en titre et détentrice du record du monde.

Deux records du monde sont tombées dimanche pour la dernière journée des Mondiaux-2017 dans une "Danube Arena" en fusion. En début de programmation, l'Américaine Lilly King s'est paré d'or sur 50 m brasse, en 24 sec 40, soit 8/100e de mieux que la précédente référence mondiale de la Lituanienne Ruta Meilutyte (48.48).

Les Américaines ont amélioré le record du monde du 4x100 m 4 nages en 3 min 51 sec 55/100e.

Sur 1500 m libre, l'Italien Gregorio Paltrinieri et l'Ukrainien Mikhailo Romanchuk ont nagé dans les eaux du record du monde du Chinois Sun Yang (14:31.02). Paltrinieri s'est détaché dans les 200 derniers mètres pour conserver l'or sur la distance en 14 min 35 sec 85.

es-tba/sk