NOUVELLES
24/07/2017 06:57 EDT | Actualisé 24/07/2017 07:05 EDT

Les parents de Charlie Gard abandonnent leur combat judiciaire

LONDRES — Les parents du petit Charlie Gard ont abandonné lundi leur combat judiciaire pour l'envoyer recevoir un traitement expérimental aux États-Unis, après que de nouveaux tests eurent démontré que l'occasion de l'aider était maintenant passée.

Chris Gard et Connie Yates ont pleuré au moment de retirer leur appel lors d'une audience à Londres, mettant fin à une saga judiciaire qui s'étirait depuis plusieurs mois.

Leur avocat, Grant Armstrong, a expliqué que des tests médicaux ont révélé que les muscles du bébé de 11 mois ont maintenant subi des dommages irréversibles, et que le nouveau traitement est donc inutile.

Charlie souffre d'une rare maladie génétique et ses parents souhaitaient l'envoyer aux États-Unis pour une thérapie expérimentale.

Les médecins de l'hôpital pédiatrique britannique où l'enfant est soigné s'opposaient à ce projet en faisant valoir que le traitement était inutile et ferait souffrir Charlie. L'hôpital souhaitait plutôt interrompre les soins du bébé pour le laisser mourir en paix.

L'affaire avait retenu l'attention du monde après que le président Donald Trump, le pape François et d'autres se soient rangés derrière le couple.

Mme Yates a déclaré au tribunal qu'ils avaient simplement voulu donner à leur enfant la chance de vivre.