NOUVELLES
24/07/2017 07:47 EDT | Actualisé 24/07/2017 08:01 EDT

Le grand patron de la Croix-Rouge visite le Yémen

LE CAIRE — Le grand patron du Comité international de la Croix-Rouge s'est rendu au Yémen constater la situation sur le terrain, lundi.

Peter Maurer a emprunté une route secondaire pour rejoindre la ville assiégée de Taiz, dans l'ouest du pays, qui a été ravagée par deux années de combats.

Cette visite doit permettre à M. Maurer de constater, en personne, l'impact de la guerre civile et de l'épidémie de choléra qui frappent le Yémen.

Les patrons de l'Unicef et de l'Organisation mondiale de la Santé étaient eux aussi au Yémen pour réclamer une aide humanitaire d'urgence. Seulement 33 pour cent des 2,1 milliards $ US réclamés pour le Yémen ont été fournis. L'épidémie de choléra nécessitera 250 millions $ US de plus, dont seulement 47 millions $ US ont été versés, selon l'ONU.

M. Maurer a mis en ligne une vidéo qui le montre circulant sur les routes cahoteuses de Taiz. Il a lancé sur Twitter: «La ville est encerclée et les routes principales sont bloquées».

Il avait déclaré, dimanche: «Je trouve ces souffrances inutiles absolument enrageantes. Le monde fonce aveuglément sur une autre tragédie.»

Cette visite est exceptionnelle puisque Taiz, jadis le coeur de la culture yéménite, est divisée entre les rebelles et les forces gouvernementales. Des centaines de résidants sont pris au piège par les violences.

L'épidémie de choléra qui frappe le pays depuis avril a fait plus de 1800 morts et environ 400 000 malades. La saison des pluies risque d'aggraver la situation et le nombre de cas devrait doubler d'ici la fin de l'année, selon la Croix-Rouge.

M. Maurer a demandé aux belligérants de permettre aux organisations humanitaires d'intervenir.