NOUVELLES
24/07/2017 13:40 EDT | Actualisé 24/07/2017 15:01 EDT

JO 2026: Calgary encouragée à faire preuve de patience avant une décision

CALGARY — La ville de Calgary a été encouragée à attendre de recevoir plus d'informations de la part du Comité international olympique avant de décider si elle soumettra sa candidature pour l'obtention des Jeux d'hiver de 2026.

Les 17 membres d'un groupe de réflexion ont conclu que la ville qui a accueilli les Jeux olympiques d'hiver de 1988 pourrait à nouveau le faire. Ils ont toutefois recommandé aux responsables de prendre encore un peu de temps pour déterminer s'il s'agit d'une bonne idée ou non.

Le comité de candidature souhaite obtenir plus de détails du CIO au sujet de l'appui fourni pour réduire les coûts opérationnels et des exigences pour la ville hôtesse.

Quand le comité a été formé, on s'attendait à ce qu'une décision soit prise au plus tard en septembre. Cependant, le CIO a prolongé la période de candidature et la ville a un an de plus pour prendre sa décision.

Le président du comité, Rick Hanson, a indiqué aux conseillers municipaux qu'il serait prudent de profiter du prolongement de la période de candidature pour obtenir un maximum d'informations.

«Nous ne croyons pas qu'il est nécessaire de se presser à prendre une décision ou à faire une recommandation sans avoir tous les faits en notre possession», a affirmé Hanson lors d'une discussion sur la candidature à l'hôtel de ville, lundi.

«Et parfois, il y a des points ou des faits qui sont mentionnés très tard dans le processus.»

Le mois dernier, le groupe de réflexion sur la candidature avait indiqué au conseil municipal que la facture des Jeux de 2026 serait d'environ 4,6 milliards $. Il a ajouté que les Jeux allaient générer près de la moitié des revenus et qu'il manquerait 2,4 milliards $ à dénicher ailleurs pour équilibrer le budget.

Les Jeux olympiques d'hiver de 2010, présentés à Vancouver et Whistler, ont coûté 7,7 milliards $.

La facture est plus basse pour Calgary puisque la ville pourrait réutiliser une partie des installations construites pour les Jeux de 1988.

Sion, en Suisse, et Innsbruck, en Autriche, font partie des rivales potentielles de Calgary pour l'obtention des Jeux de 2026.