NOUVELLES
24/07/2017 15:37 EDT

Jeux de la Francophonie: déception pour les Ivoiriens, trois médailles pour le Canada

Le 100 m masculin, l'épreuve reine de l'athlétisme des 8es jeux de la Francophonie à Abidjan, a été remporté à la surprise générale par le Seychellois Dylan Sicobo (10,33 s) devant l'Ivoirien Arthur Cissé Ngue, inconsolable après l'annonce du résultat à la photo-témoin.

Le Canadien Bismark Boateng a terminé troisième, avec un chrono de 10,41 s.

Le Canada a gagné deux autres médailles en athlétisme au deuxième jour des compétitions. Paige Ridout, d’Edmonton, a gagné le bronze au saut à la perche, avec un essai réussi à 3,95 m. La Française Marion Lotout a gagné l’or (4 m).

Caroline Ehrhardt, originaire de Sudbury, a remporté l’or au triple saut avec une distance de 13,65 m. Sa compatriote Divyajyoti Biswal a terminé quatrième.

Acclamé par près de 3000 supporteurs ivoiriens, privés de leurs sprinteurs vedettes (Marie-Josée Ta Lou, Murielle Ahouré, Ben Youssef Meité qui ont préféré se consacrer aux Mondiaux), Arthur Cissé Ngue, meilleur temps des séries la veille avec 10,22 s a raté son départ et n'a jamais pu revenir sur son rival. Il est resté prostré de longues minutes après l'annonce des résultats.

« C'est une belle surprise pour moi, ce sont mes premiers jeux de la Francophonie », a affirmé Sicobo qui bat le record national des Seychelles et qui a avoué qu'il croyait avoir perdu.

Au 100 m féminin, la Congolaise Natacha Ngoye Akamabi a aussi créé la surprise en remportant sa première grande course internationale de sa carrière dans un modeste temps de 11,56 s.

Parmi les autres résultats, la Marocaine Malika Akkaoui a devancé la Béninoise Noelié Yarigo sur 800 m et Jordin Andrade a facilement gagné au 400 m haies.