Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Spieth termine en force et remporte l'Omnium britannique

Malgré une dernière ronde en dents de scie, l'Américain Jordan Spieth (-12) a remporté l'Omnium britannique à la suite d'un duel enlevant avec son compatriote Matt Kuchar (-9). C'est un premier titre à ce tournoi majeur pour le Texan de 23 ans.

Le Canadien de 20 ans Austin Connelly (-2), la révélation de ce tournoi, a connu une dernière journée difficile. Il a glissé du 3e au 14e rang, une place qu'il partage avec cinq autres golfeurs.

À l'issue du 13e trou, la porte semblait ouverte pour Kuchar. Spieth venait de reculer sa balle, injouable, dans le terrain de pratique, à proximité d'un stationnement d'autobus. Il semblait agacé, voire exaspéré de sa propre performance depuis quelque temps déjà.

Forcé d'attendre près de 20 minutes entre les deux premiers coups de Spieth, Kuchar a profité du bogey de son adversaire au 13e pour prendre les devants pour la première fois du tournoi.

Les cinq derniers trous ont toutefois permis au jeune Américain de montrer l'étendue de son talent — et son sang-froid. Réussissant des oiselets au 14e - à quelques centimètres d’un trou d’un coup -, au 16e et au 17e, en plus d'un aigle au 15e, Spieth a transformé un désastre potentiel en une victoire éclatante.

« Il jouait bien en réussissant des roulés. En plus, il se conduit aussi bien. On voit des gars prendre peur, lui, il s'est contenté de continuer à jouer. Et son coup sur le 18e trou est tout simplement phénoménal », a commenté en fin connaisseur son compagnon de partie, Ernie Els (47 ans et 4 titres du grand chelem à son palmarès).

Kuchar a continué sur sa bonne lancée, lui qui accusait six points de retard en début de journée, mais ce ne fut pas assez. Spieth a retranché cinq coups à la normale sur les cinq derniers trous, et c’en était fait des chances du Floridien.

Parmi les tournois majeurs, il ne manque plus que le Championnat de la PGA sur le tableau de chasse du 3e golfeur au monde.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.