Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Québec nomme un nouveau représentant de la région pour les négociations avec les Innus

Le Saguenay-Lac Saint-Jean a un nouveau représentant à la table de négociation avec les Innus de Mashteuiatsh, d'Essipit et de Nutashkuan.

ll s'agit de Denis Taillon qui vient d'être nommé à cette fonction par le ministre québécois responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley.

Denis Taillon est avantageusement connu dans la région. Il a été durant plusieurs années, le directeur général de la MRC Domaine-du-Roy. Il a présidé la Société d'énergie communautaire du Lac Saint-Jean entre 2007 et 2015. Il a fait partie du Groupe de travail sur les mines et métaux créé dans la foulée du Sommet économique régional de juin 2015.

Son mandat, comme représentant de la région dans les pourparlers avec les Innus, sera de favoriser la participation du Saguenay-Lac-Saint-Jean au processus.

Le communiqué ministériel mentionne que le gouvernement du Québec a accepté en 1980 de négocier la revendication territoriale globale déposée par les communautés InnusEn 2004, ces négociations impliquant Québec, Ottawa et les Innus donnaient lieu à la signature de l'Entente de principe d'ordre général.

Elles se poursuivent depuis cette date en vue d’aboutir éventuellement à une entente finale et à la signature d’un traité.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.