Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Matthew Sharpe à une seconde du podium au Triathlon de Tiszaujvaros

À la veille de ses 26 ans, le Canadien Matthew Sharpe a terminé au pied du podium du Triathlon de Tiszaujvaros, en Hongrie, dimanche. Le natif de Victoria, en Colombie-Britannique, a été solide dans les trois disciplines avec un temps de 55 min 19 s.

« Dans l’ensemble, je suis satisfait de l’effort, mais déçu du résultat, a déclaré Sharpe. J’étais venu pour un podium, donc j’ai l’impression d’avoir échoué. Mais honnêtement, je n’aurais pas pu faire autrement. »

Après la nage de 750 m, il est sorti de l’eau au 8e rang. « Je me suis brisé la clavicule plus tôt cette année et je n’avais pas trop confiance en ma nage. »

Le Canadien a été en contrôle sur les 40 km de vélo. « On a eu de la pluie et ce n’était pas facile, mais je suis toujours resté près de la tête », a-t-il affirmé.

En première place avec Stefan Zachaeus après la deuxi;eme transition, Matt Sharpe s'est tenu avec le groupe principal sur le parcours de 5 km avant de manquer d’énergie dans le sprint final.

En descendant de mon vélo, je sentais définitivement la fatigue dans mes jambes. Je suis fier de ma force mentale et d'avoir réussi à rester parmi les premiers.

Le Hongrois Bence Bicsak a été maître chez lui en remportant la médaille d’or avec un temps de 54:58. Les Russes ont obtenu les deux dernières places sur le podium. Dmitry Polyanskiy est reparti avec l’argent (55:13) et Ilya Prasolov avec le bronze (55:18).

Charles Paquet, de Port-Cartier, était le seul autre Canadien en action et a terminé 13e (55:49).

Cette 21e édition du Triathlon de Tiszaujvaros a un format unique. Les athlètes sont divisés en deux demi-finales la première journée. Ceux qui parviennent à se qualifier participent à la finale le lendemain.

Ce triathlon fait partie de la Coupe du monde de triathlon.

Montréal accueillera son premier triathlon des séries mondiales les 5 et 6 août.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.