NOUVELLES
16/07/2017 10:12 EDT | Actualisé 16/07/2017 10:20 EDT

Tour de France - 15e étape: déclarations

Bauke Mollema (NED/Trek Segafredo), vainqueur de l'étape: "C'est fabuleux de gagner sur le Tour de France, cela a toujours été mon rêve. C'est vrai que ces dernières années, je roulais toujours pour le classement général, il fallait être super concentré tous les jours et c'est énormément de stress. Alors que cette année, je roulais pour Alberto (Contador) mais aussi pour gagner une étape. Et comme Alberto a perdu beaucoup de temps, j'ai essayé de partir dans l'échappée aujourd'hui. Sur le final, j'ai été très fort, je me sentais bien, les jambes allaient bien. 30 kilomètres tout seul, c'est long et, sur les deux derniers, j'ai vraiment mis le paquet."

Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), 3e au classement général: "Le plan était de mettre à profit une étape que je connaissais bien pour essayer de mettre en difficulté mes concurrents directs. Je tiens à saluer mes coéquipiers, ils ont fait un travail phénoménal aujourd'hui, ils ont été très très forts. J'ai pris beaucoup de plaisir avec un public que je remercie vraiment chaleureusement, qui m'a porté tout au long des routes. On savait après que le final était pas propice aux grandes offensives, il a fallu dans le col qu'on y aille vraiment à fond. L'équipe a vraiment super bien travaillé et on peut être fier de notre comportement. Je fais le maximum, c'est très dur, c'est la plus grande course du monde. Il faut rester humble face à l'évènement et j'essaie juste de faire de mon mieux et on fera les comptes dans une semaine."

Tony Gallopin (FRA/Lotto), 3e de l'étape: "Mollema a fait un gros numéro. Dans notre groupe de poursuite, l'entente n'était pas idéale mais ça roulait vite. Ce n'est pas la première fois que je me retrouve avec lui à l'avant. Il a gagné comme il l'a fait à San Sebastian. Dommage, c'est une étape que j'avais cochée. Aujourd'hui, j'avais de bonnes jambes, même sur les forts pourcentages."

Thibaut Pinot (FRA/FDJ), 9e de l'étape: "Quand Mollema a pris du champ, cela s'est regardé derrière. Il a été fort. J'étais content d'être devant. J'ai tenu assez longtemps mais je suis très loin de ma meilleure forme. Je passe par des hauts et des bas. Aujourd'hui, ça allait mieux même si je sens la fatigue."

Warren Barguil (FRA/Sunweb), 5e de l'étape et meilleur grimpeur: "Il y avait moyen de jouer la victoire. Nous avons mal géré la dernière ascension. Michael (Matthews) s'est arrêté alors qu'il aurait peut-être pu tenir. J'ai fait le forcing pour aller chercher Tony Martin et prendre des points au sommet. J'ai essayé de reprendre Mollema dans le dernier petit taquet, il ne m'a pas manqué beaucoup mais il a fait une très belle étape et il méritait sa victoire. Il nous reste de belles étapes à venir. La dernière que j'ai cochée, c'est celle de Serre-Chevalier."

Nairo Quintana (COL/Movistar), 46e de l'étape: "L'étape a été très dure et j'ai subi la fatigue due aux précédentes. Malheureusement, je ne récupère pas comme je l'espérais et j'ai encore perdu du temps. La tête pousse toujours plus que le corps mais quand celui-ci ne répond pas, on ne peut pas faire grand chose. Nous allons lutter et voir ce qu'il va se passer lors de la semaine qui nous reste. Nous continuons à regarder de l'avant, sans baisser les bras. Je ne pense pas à l'objectif de la dernière semaine, maintenant le plus important est de récupérer."

mg-jm/mca

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!