NOUVELLES
16/07/2017 04:40 EDT | Actualisé 16/07/2017 05:00 EDT

Bangladesh: quatre islamistes capturés après une nuit d'affrontement avec la police

Quatre extrémistes islamistes présumés se sont rendus dimanche au Bangladesh, après une nuit d'affrontements avec la police au cours de laquelle ils ont tiré et utilisé des explosifs, près de Dacca, a annoncé la police.

Ces hommes, a-t-on précisé de même source, sont soupçonnés d'appartenir à une nouvelle faction du Jamayetul Mujahideen Bangladesh (JMB), le groupe terroriste qui selon le gouvernement serait responsable de l'attaque contre un café de Dacca qui avait tué 18 étrangers.

A la suite d'un renseignement, le Bataillon d'Action rapide (RAB) a encerclé un bâtiment à Ashulia, environ 25 km à l'ouest de Dacca, peu après minuit, a précisé à l'AFP le porte-parole du RAB, Mizanur Rahman Bhuiyan.

"Lorsque nous avons attaqué, ils ont commencé à tirer et faire exploser des engins improvisés", a-t-il précisé.

L'attaque du café en juillet 2016 avait été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI), mais le gouvernement du Bangladesh nie que des groupes étrangers soient actifs dans son pays, et estime que l'attaque était le fait du JMB, comme beaucoup d'autres.

Le Bangladesh est depuis quelques années l'objet de nombreux attentats et attaques qui ont fait des dizaines de morts, notamment contre les étrangers, les écrivains laïques, les athées et les membres des minorités religieuses.

Depuis l'attaque contre le café l'an dernier, les forces de sécurité ont abattu près de 70 islamistes et en ont arrêté des dizaines.

sa/np/iw/ia/roc