NOUVELLES
15/07/2017 15:55 EDT | Actualisé 15/07/2017 16:08 EDT

Le Panama bat la Martinique 3-0 et force la main aux États-Unis

CLEVELAND — Le Panama s'est temporairement emparé du premier rang du Groupe B grâce à une convaincante victoire de 3-0 aux dépens de la Martinique, samedi, lors de la Gold Cup 2017 de la CONCACAF.

Possédant maintenant sept points au terme de ses trois matchs de la phase de groupes, le Panama doit attendre le résultat du duel opposant les États-Unis au Nicaragua, plus tard en soirée, avant de savoir sa position finale.

La Martinique, qui devait l'emporter pour s'assurer d'une place lors de la ronde éliminatoire, s'est bien battue, mais un but tardif en première demie et deux autres en deuxième demie sont venus diminuer ses chances de passer à la phase suivante.

À la 44e minute, le Panama a pris les devants 1-0 quand Miguel Camargo a effectué un très beau centre dans la surface de réparation ennemie. Michael Murillo s'est élevé devant son couvreur et il a redirigé le ballon à la gauche du gardien Kevin Olimpa, qui n'a pu que constater les dégâts.

La Martinique n'a pas abandonné au retour de la pause, mais Abdiel Arroyo a inscrit un filet qui a fait très mal, à la 60e minute. Arroyo a fait dévier un ballon de la tête et l'objet a rebondi sur le torse du défenseur Jordy Delem avant d'atterrir sur le pied gauche du milieu de terrain panaméen. Pour tourner le fer dans la plaie, le tir d'Arroyo a touché le pied Delem avant de battre à contrepied Olimpa.

Sept minutes plus tard, Gabriel Torres a enfilé l'aiguille pour mettre le match hors de portée et donner les devants 3-0 à sa formation. Torres, qui avait touché le poteau à la 46e minute, a accepté un centre d'Anibal Godoy avant de déculotter le gardien de la Martinique.