NOUVELLES
15/07/2017 06:41 EDT | Actualisé 15/07/2017 06:45 EDT

Hamilton mérite sa 5e pole position en carrière à Silverstone, Stroll en arrache

SILVERSTONE, Royaume-Uni — Le Britannique Lewis Hamilton a mérité la cinquième pole position de sa carrière au Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne dans des conditions pluvieuses samedi, devant ses rivaux Ferrari Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel.

Le pilote Mercedes a complété la troisième séance de qualifications avec un temps de 1 minute 26,600 secondes devant ses supporters, qui ont chaleureusement applaudi le triple champion du monde de Formule 1 au terme d'une semaine où Hamilton a essuyé plusieurs critiques pour avoir été le seul pilote à ne pas participer à un événement promotionnel à Londres.

«Je me sens à merveille, surtout avec un tel public autour de la piste, a déclaré Hamilton. Ces conditions climatiques typiques de l'Angleterre sont celles dans lesquelles nous avons appris à piloter. Je suis à l'aise dans de telles conditions.»

Raikkonen a inscrit un temps de 1m27,147 tandis que Vettel a fait stopper le chronomètre, à 1:27,356.

Valtteri Bottas, meneur au classement des pilotes, a réalisé le quatrième temps (1m27,376) mais il sera décalé de cinq places en vue de la course de dimanche lorsqu'il a été forcé de changer la boîte de vitesses de sa Mercedes.

Grâce à sa prestation, Hamilton a récolté la 67e position de tête de sa carrière, une de moins que le détenteur du record de tous les temps, l'Allemand Michael Schumacher. Par ailleurs, le Britannique a sans doute été soulagé d'apprendre qu'il ne serait pas pénalisé par les commissaires de course, qui ont jugé qu'il n'avait pas bloqué le chemin au bolide Haas du Franco-Suisse Romain Grosjean lors des qualifications.

De son côté, le Québécois Lance Stroll, sur Williams, a inscrit le 16e temps, en 1:42,573, mais occupera la 15e case sur la grille de départ en raison d'une pénalité imposée à Fernando Alonso. Son coéquipier Felipe Massa a terminé un échelon devant Stroll, en 1:31,482.

Éliminé à l'issue de la première séance de qualifications, Stroll a fait connaissance avec des conditions qu'il n'avait jamais affrontées jusque-là en Formule 1.

«Ce n'est pas la journée qu'on voulait, a reconnu Stroll. Ç'a été très difficile avec la pluie puis le temps sec et on n'a pas pu tout mettre ensemble. Les pneus lisses étaient la bonne stratégie à employer vers la fin, mais on a manqué de temps pour faire la deuxième qualification, a déclaré le Montréalais.

«Les conditions étaient très spéciales et c'était la première fois que je faisais une course en F1 sous la pluie. C'est une nouvelle expérience et ce n'est jamais facile, mais c'est comme ça», a ajouté Stroll, qui se croit capable de gagner des rangs pendant la course.

Lors de la troisième séance d'essais libres plus tôt samedi, Hamilton avait de nouveau réalisé le meilleur chrono, complétant le tour de piste en 1m28,063 malgré la pluie.

Il a devancé Vettel par 32 millièmes de seconde tandis que Valtteri Bottas a fait stopper le chrono en 1m28,137.

Quant à Stroll, il n'avait pu faire mieux que le 20e et dernier temps en 1m31,358, pendant que Massa prenait le neuvième échelon, en 1m29,959.