NOUVELLES
14/07/2017 10:35 EDT | Actualisé 14/07/2017 12:43 EDT

Une pénalité lors d'un match de la LCF fait perdre 1 million de dollars à une partisane

Une pénalité sifflée en deuxième quart de match lors de la partie de football opposant les Blue Bombers de Winnipeg et les Argonauts de Toronto jeudi à Winnipeg a coûté le gros lot de 1 million de dollars à une partisane.

Il pourrait s’agir de la pénalité la plus coûteuse de l’histoire de la Ligue canadienne de Football (LCF).

Lorsque le joueur des Argonauts de Toronto Martese Jackson a effectué un retour de botté de 74 verges contre les Blue Bombers de Winnipeg au second quart de la partie, jeudi soir, Karen Kuldys, une Winnipégoise, était dans la course pour remporter le gros lot de un million de dollars.

Une pénalité pour blocage illégal est venue annuler le jeu, empêchant du même souffle Karen Kuldys de remporter l'argent.

Mon coeur est tombé, et je me suis dit : "oh, mon Dieu! Combien de fois vais-je me retrouver aussi près de remporter un million de dollars?" C’est une blague! Mon cœur est serré rien qu'en y pensant en ce moment.

Karen Kuldys

Karen Kuldys courrait la chance de remporter cet argent dans le cadre du concours $1,000,000 Touchdown To Win des magasins Safeway/ Sobeys.

Si deux retours de bottés étaient effectués durant une partie de la LCF, un partisan courrait la chance de remporter la somme d’argent.

Au moment des faits, Karen Kuldys nettoyait sa cuisine après un repas pendant que son époux et sa fille regardaient la partie.

Elle ne se doutait pas qu’elle était à un jeu de remporter le gros lot.

Quand le second touché est arrivé, je n’ai pas réalisé ce qui venait de se passer. Je ne sautais pas partout, je pensais juste que j’étais entrée dans la course pour gagner un million de dollars.

Karen Kuldys

Elle était ravie d’apprendre un peu plus tôt qu’elle avait gagné un système de projection de films dans le cadre du même concours. Mais quand son mari et elle ont pris conscience de ce qui se passait durant la partie, ils ont tous les deux été désorientés.

« J’étais pétrifiée, raconte Karen Kuldys. Je n’avais pas bien compris ce qui s’était passé. Mon mari m’a expliqué que s’il n’y avait pas eu cette pénalité, nous aurions remporté un million de dollars. Je ne pouvais pas y croire. Nous étions à une pénalité de ce million. »

Une sanction controversée

Le mari de Karen Kuldys, Stan, est un amateur de football. Il ne parvient toujours pas à croire qu’une pénalité a été appelée sur le jeu fatidique.

« Ça aurait dû être un touché, dit-il. Je vais essayer d’entrer en contact avec la LCF. Le joueur était huit mètres derrière le porteur du ballon qui courait dans la zone d’extrémité. Le joueur des Blue Bombers est tombé tout seul. »

Le Winnipégois ajoute qu’en plus d’être une mauvaise décision qui leur a coûté un million de dollars, les arbitres ont imposé la pénalité tard durant le jeu.

Même si elle avoue ne pas connaître les règles du jeu, Karen Kuldys réagit fortement à la décision des arbitres.

« C’était une très, très mauvaise décision, dit-elle. Je vais à des matchs de football même si je ne comprends pas toutes les règles, mais ça, ici, c’était très mauvais. »

Le couple confie que s’ils avaient gagné le million, la première chose qu’ils auraient faite, c’est d’en donner une partie à leur fille pour qu’elle prenne soin de sa fille d’un an.