NOUVELLES
14/07/2017 04:45 EDT | Actualisé 14/07/2017 05:00 EDT

Un ex-procureur de Macao condamné à 21 ans de prison pour corruption

Un ex-procureur général de Macao a été condamné à 21 ans de prison vendredi pour près de 2.000 chefs d'accusation dans l'un des plus importants procès pour corruption qu'ait connu l'enclave du sud de la Chine.

Ho Chio-meng, procureur général du petit territoire de Macao pendant 16 ans, jusqu'en 2014, avait plaidé non coupable pour plus de 1.970 chefs d'accusations, dont abus de pouvoir, fraude, blanchiment d'argent et même lancement d'une organisation criminelle.

L'affaire ayant été entendue par la plus haute juridiction de l'enclave, Ho Chio-meng, âgé de 62 ans, ne pourra pas faire appel.

"Le comportement du prévenu est une grave violation des obligations relevant de la loi", a déclaré le tribunal dans son jugement. Ho Chio-meng a franchi "une ligne rouge" pendant des années, a t-il ajouté. "L'accusé a longtemps occupé le poste élevé de procureur, il est supposé connaître la loi, la respecter et se soumettre à une discipline stricte".

Durant le procès, le tribunal a pu entendre comment Ho Chio-meng avait mis en place une chambre secrète au même étage que le bureau du procureur, qui comprenait un sauna, des équipements de soins de massage et une table de ping pong, selon les médias locaux.

L'ex-procureur était également accusé d'avoir eu "des rencontres" avec des femmes dans des hôtels, aux frais de l'administration, et d'avoir effectué des voyages familiaux en Europe en utilisant des fonds publics.

ey-lm/tm/elp/roc