Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nouveau contrat de travail pour les travailleurs de Mine Raglan

Les travailleurs de Mine Raglan, au Nunavik, du Syndicat des Métallos ont finalement ratifié, hier soir, un nouveau contrat de travail de 5 ans, écartant toute menace de grève.

La nouvelle convention collective prévoit entre autres des hausses salariales de 13,5 % sur 5 ans, des augmentations de diverses primes, une bonification de la cotisation de l'employeur au régime de retraite ainsi que l'amélioration de l'assurance invalidité.

Un boni à la signature est aussi compris dans le contrat.

Glencore a aussi accepté de poursuivre les pourparlers avec le syndicat pour l'amélioration des conditions de travail.

Le comité de travail, qui pourra compter sur la présence d'un médiateur délégué par le ministère du Travail, étudiera notamment les horaires de travail.

Rappelons qu'une première entente de principe survenue au début du mois de juin avait été rejetée par les membres le 27 juin en assemblée.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.