NOUVELLES
14/07/2017 02:36 EDT

Nice se souvient, un an plus tard

Un an après l'attentat au camion bélier qui a fait 86 morts, Nice, sur la Côte d'Azur, prendra le temps de se recueillir en cette journée de Fête nationale en France.

Quatre-vingt-six bougies seront allumées en souvenir des personnes qui ont été tuées sur la Promenade des Anglais le 14 juillet 2016.

Cette soirée-là, près de 30 000 personnes s’étaient réunies afin d’assister au traditionnel feu d’artifice de la Fête nationale des Français.

Peu après 22 h 30, un camion de 19 tonnes circule sur le boulevard, fermé à la circulation automobile, et fonce sur plusieurs centaines de personnes. En moins de trois minutes, le conducteur, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a fait 86 morts, dont 15 enfants, et plus de 450 blessés.

L’attaque a été revendiquée par le groupe armé État islamique. Toutefois, l’enquête n’a pas confirmé de lien direct avec le meurtrier, qui a été abattu à la suite de sa course folle.

Après avoir participé aux célébrations du 14 juillet à Paris, le président français Emmanuel Macron rencontrera les familles endeuillées, ainsi que le personnel de sécurité et de secours.

Un concert est prévu en soirée, avant un envoi de ballons dans le ciel et l'allumage de 86 faisceaux lumineux.

Plus de détails à venir