NOUVELLES
14/07/2017 10:37 EDT | Actualisé 14/07/2017 12:43 EDT

L'esplanade des Mosquées fermée après une fusillade à Jérusalem

Une attaque menée au coeur de Jérusalem vendredi matin a causé la mort de deux policiers israéliens. Un autre policier a été blessé. La police israélienne a annoncé que les prières du vendredi ne pourraient pas avoir lieu sur l'esplanade des Mosquées (Mont du Temple).

Trois agresseurs ont ouvert le feu près de l'esplanade des Mosquées - aussi appelée Sanctuaire Noble - avant d'être abattus par les forces de sécurité israéliennes.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas se sont entretenus au téléphone vendredi matin. Le président Abbas a condamné l'attaque et le premier ministre Nétanyahou a lancé un appel au calme.

Les responsables de la sécurité israélienne affirment que les attaquants sont des « Arabes israéliens qui résidaient à Um al Fahm et détenaient des cartes d'identité israéliennes ». Um al Fahm est dans la région de Haïfa, troisième ville d'Israël située dans le nord du pays.

Après que la police eut interdit l'accès à l'Esplanade des mosquées en raison de cette fusillade, le grand mufti palestinien de Jérusalem, Mohammad Hussein, a appelé les Palestiniens à défier cette interdiction.

Le premier ministre israélien a dit que les autorités allaient rouvrir progressivement l'accès à l'esplanade des Mosquées dans la journée de dimanche.

Plus d'informations à venir