NOUVELLES
11/07/2017 16:06 EDT | Actualisé 11/07/2017 20:46 EDT

Le wifi gratuit de Montréal est difficilement accessible

La Ville se targue d'avoir l'un des plus importants réseaux de wifi public au monde.

Le réseau de wifi gratuit MTLWiFi n'est pas toujours fiable.
HuffPost Québec
Le réseau de wifi gratuit MTLWiFi n'est pas toujours fiable.

Avez-vous tenté de vous connecter au nouveau réseau de WiFi gratuit de la Ville de Montréal? Le HuffPost Québec a tenté l'expérience... et n'a pas réussi.

Le 10 juillet, Montréal annonçait le lancement du réseau MTLWiFi, qui doit permettre aux internautes de se promener du Village au Musée des Beaux-Arts et du fleuve jusqu'au parc Jeanne-Mance, sans interruption de service.

« La bande passante est assez importante pour un service d'appoint, affirmait alors le responsable de la ville intelligente Harout Chitilian. C'est 1 Go par seconde et le plafond est de 10 Go sur une période de sept jours. C'est assez pour regarder quatre épisodes de votre série préférée sur Netflix. »

Le défi a été accepté. Si on peut être payé pour se promener au centre-ville en regardant The Walking Dead, pourquoi pas?

Il a toutefois été très difficile de se connecter au réseau. Mon téléphone ne détectait pas MTLWiFi au métro Berri-UQÀM, ni au Quartier des spectacles. Rien non plus au parc Jeanne-Mance, au Square Victoria ou dans le Village.

Enfin, coin Saint-Antoine et Saint-Laurent, je vois MTLWiFi dans ma liste de réseaux disponibles. Mais... je n'arrive pas à me connecter.

Plusieurs passants rencontrés au parc Jeanne-Mance et sur la rue Sainte-Catherine ne détectaient pas non plus le réseau. D'autres encore le détectaient, mais ne pouvaient pas s'y connecter. Mais tout de même, quelques-uns l'utilisaient déjà lorsque le HuffPost Québec leur a posé la question.

« Des fois c'est là, des fois ce ne l'est pas. Ce n'est pas très stable », affirme un piéton rencontré au parc Jeanne-Mance mardi.

« Il y a présentement 1400 personnes déjà branchées sur le réseau, dont plusieurs dizaines au Quartier des spectacles, répond M. Chitilian. Il se peut qu'il y ait un enjeu avec quelques antennes, qui sont investiguées par ZAP actuellement. »

ZAP est l'organisme qui gère le service à la clientèle de MTLWiFi. L'organisme gérait aussi le réseau Île sans fil, aujourd'hui intégré à MTLWiFi et accessible à divers endroits à travers la ville.

Une carte montrant l'emplacement de toutes les bornes wifi du réseau peut être consultée à l'adresse ville.montreal.qc.ca/cartemtlwifi/.

Problèmes de sécurité

Les utilisateurs devraient toutefois prendre garde s'ils réussissent à se connecter à MTLWiFi, ou à tout autre réseau public. Selon Jean-Philippe Décarie-Mathieu, consultant en sécurité informatique et co-fondateur de l'organisme Crypto.Québec, n'importe-qui peut alors épier leurs données personnelles et professionnelles.

« C'est comme si les données de tout le monde passaient dans un tube transparent, affirme M. Décarie-Mathieu. N'importe-qui avec les connaissances nécessaires peut voir qu'une personne X est en train de visiter un site Y. »

« Si tu n'as pas de mesures de sécurité additionnelles sur ton téléphone, c'est comme entrer dans un bordel sans condom », ajoute-t-il.

M. Décarie-Mathieu conseille l'utilisation d'un VPN (virtual private network). Cet outil permet de naviguer sur internet sans se faire épier.

« Un VPN, c'est vraiment le stricte minimum pour sécuriser ta connexion », affirme-t-il.