NOUVELLES
06/07/2017 09:17 EDT | Actualisé 06/07/2017 09:40 EDT

Tour de France - Kittel: "je vais me focaliser sur les étapes"

Le sprinteur allemand Marcel Kittel (Quick-Step), victorieux jeudi à Troyes pour la deuxième fois depuis le début du Tour de France, va essayer de remporter le plus d'étapes possibles pour tenter d'aller décrocher le maillot vert.

Q: Vous gagnez comme à Liège en partant de loin. Est-ce calculé ?

R: "Quand on regarde les sprints de l'année dernière, je pense que je partais souvent un peu tôt et j'étais repris par Mark Cavendish. Cela montre que l'important est de garder le bon timing, ce n'est pas qu'une question de puissance de l'équipe. Il s'agit plutôt de rouler intelligemment, d'être là au bon moment. Cela fait la différence entre un bon coureur et un très bon. Je suis content d'avoir trouvé l'ouverture, ce n'est jamais facile quand vous venez d'une position reculée, vous avez besoin des jambes. Ce n'était pas gagné, je suis très heureux d'être en bonne condition en ce moment et de pouvoir m'adjuger ces victoires."

Q: Quelle est votre réaction au sprint de Vittel et à l'exclusion de Sagan ?

R: "Le jury a pris sa décision et bien sûr, il y a des gens qui sont d'accord et d'autres non. C'est comme quand au football l'arbitre prend une décision, il faut l'accepter. Moi je vais me concentrer sur mon tour de France et continuer à courir. Il y a deux équipes en moins mais c'est toujours le même combat."

Q: Vous avez dit que le maillot vert n'était pas prenable si Peter Sagan était là. Et maintenant qu'il n'est plus là ?

R: "On verra. La situation est différente, c'est sûr. Je vais me focaliser sur les victoires d'étapes car c'est là que vous obtenez le plus de points en vue du classement du maillot vert. Dans une semaine, nous verrons quel est le classement et nous verrons si c'est réaliste ou non. Je ne vais pas abandonner mais je ne vais pas non plus pousser pour cela à tout prix. C'est une super chose pour moi d'avoir remporté 11 victoires sur le Tour, j'en suis très fier mais ce n'est pas de battre le record (pour l'Allemagne) d'Erik Zabel qui me pousse à remporter des étapes. J'essaie juste de voir les choses arriver, de rester tranquille et de faire de mon mieux pour les sprints et je verrai jusqu'où ça m'amènera."

Propos recueillis en conférence de presse

mg/dif