NOUVELLES
06/07/2017 01:26 EDT | Actualisé 06/07/2017 01:40 EDT

Le local de campagne moscovite de l'opposant Navalny bloqué par la police

Le local de campagne moscovite du principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a été investi et bloqué jeudi par la police, à la veille de sa sortie de prison après 25 jours de détention.

"Des inconnus ont pénétré dans nos locaux dans la nuit. Ils ont scié les serrures et mis des grilles partout. Nous n'avons pas de nouvelles du permanencier de nuit qui s'y trouvait", a indiqué à l'AFP Nikolaï Liaskine, l'un des membres de l'équipe de campagne de M. Navalny.

Une dizaine de policiers se trouvaient jeudi matin autour du bâtiment et un groupe de personnes en civil à l'intérieur, mais ils refusent d'évoquer les raisons de leur présence, a-t-il ajouté.

Un autre partisan de M. Navalny, Vitali Seroukanov, a indiqué sur Twitter que les ordinateurs et le matériel de campagne avaient été saisis.

Alexeï Navalny, qui entend défier Vladimir Poutine à la présidentielle en mars 2018, purge actuellement une peine administrative de 25 jours de détention pour avoir organisé une manifestation d'ampleur dans les rues de Moscou et de plusieurs autres villes russes le 12 juin.

Cette manifestation, tout comme la précédente fin mars, pour laquelle M. Navalny avait déjà écopé de 15 jours de prison, a été marquée par des centaines d'arrestations.

L'opposant et blogueur anticorruption a été la cible de nombreuses agressions, dont une au colorant vert qui a nécessité un traitement en Espagne, mais également de plusieurs poursuites judiciaires visant selon ses partisans à entraver ses ambitions.

Son avenir politique demeure cependant flou, la commission électorale centrale l'ayant jugé en juin inapte à se présenter contre Vladimir Poutine en mars prochain en raison d'une condamnation de justice pour détournement de fonds.

M. Navalny doit être remis en liberté vendredi.

pop/kat/roc

TWITTER