NOUVELLES
06/07/2017 12:31 EDT

Labeaume ferme la porte aux rues à 30 km/h

La Ville de Québec n'a pas l'intention d'imiter Montréal en abaissant la limite de vitesse à 30 km/h dans les quartiers résidentiels.

Un texte de Louis Gagné

Le maire Régis Labeaume a fermé la porte jeudi à une uniformisation de la signalisation routière dans les rues secondaires de la capitale.

« Québec n’est pas Montréal », a-t-il déclaré lors d’un point de presse à bord du navire italien Amerigo Vespucci.

La volonté de la Ville de Montréal de limiter à 30 km/h la vitesse dans les rues locales suscite de l’intérêt à Québec.

Le conseiller indépendant Paul Shoiry rappelle que la signalisation n’a jamais été uniformisée à la suite des fusions municipales au début des années 2000.

Les anciennes villes de Beauport et Sillery avaient abaissé les limites de vitesse sur leur territoire avant d’être intégrées à Québec.

« Je pense qu’on est rendu là. On a encore, à la Ville de Québec, énormément de plaintes liées à la vitesse dans les rues et c’est un des problèmes, je pense, qui reviennent le plus souvent dans le système des plaintes de la Ville », a fait valoir l’élu du district de Saint-Louis-Sillery.

Avec les informations d’Olivier Lemieux