NOUVELLES
06/07/2017 13:31 EDT | Actualisé 06/07/2017 13:40 EDT

L'UE demande à Caracas de garantir la sécurité des députés

L'UE a demandé jeudi au gouvernement vénézuélien de "garantir la sécurité" des députés vénézuéliens, au lendemain d'un assaut contre le parlement de Caracas qui s'est soldé par sept blessés parmi les élus, selon une porte-parole de la diplomatie européenne.

"Nous attendons des autorités qu'elles garantissent la sécurité des représentants du peuple élus démocratiquement, et l'intégrité des institutions démocratiques", a déclaré Catherine Ray, porte-parole du Service européen de l'Action extérieure.

Le parlement est la seule institution du pays pétrolier sud-américain à être contrôlée par l'opposition.

Des partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro ont séquestré pendant neuf heures des députés et des journalistes mercredi, après une violente irruption dans l'enceinte du parlement.

L'UE s'est prononcée à plusieurs reprises sur le Venezuela depuis le début de la crise. Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a même envisagé des sanctions contre le gouvernement après s'être réuni en mai avec son homologue vénézuélien Julio Borges (opposition).

M. Tajani a condamné l'attaque contre l'Assemblée, "symbole de la démocratie", tout en se disant favorable à l'organisation de nouvelles élections dans le pays sud-américain.

tjc/mdr/ib