NOUVELLES
06/07/2017 06:20 EDT | Actualisé 06/07/2017 06:40 EDT

Arrivée de Donald Trump à Hambourg pour un G20 sous tension

Le président américain Donald Trump est arrivé jeudi après-midi à Hambourg en Allemagne pour participer à un sommet du G20 sous haute tension.

Son avion a atterri à l'aéroport Helmut Schmidt vers 15H55 locales (13H55 GMT) en provenance de Varsovie où M. Trump s'était livré à un réquisitoire inhabituel contre la Russie. Il doit rencontrer le président russe Vladimir Poutine en marge du sommet du G20 vendredi.

La mine grave, il a descendu une dizaine de minutes plus tard les marches de la passerelle avec son épouse qui portait d'épaisses lunettes de soleil.

Après avoir salué les officiels, ils sont montés dans un hélicoptère aux couleurs des Etats-Unis, entouré de plusieurs autres hélicoptères militaires.

Cette réunion vendredi et samedi des chefs d'Etat et de gouvernement des pays les plus puissants du monde va se dérouler sous haute tension en raison de plusieurs crispations diplomatiques, de désaccords profonds entre les Etats-Unis et les membres du groupe, et à cause d'importantes manifestations, potentiellement violentes, attendues dans la ville ultra-sécurisée.

Critiquant le rôle "déstabilisateur" qu'il attribue à la Russie, il a également affirmé à Varsovie que la survie de l'Occident était en jeu.

Corée du Nord, Syrie, tensions dans le Golfe: les dossiers diplomatiques sont chauds et nombreux et seront évidemment évoqués lors des débats du G20.

Le groupe va également se déchirer sur deux questions essentielles: la lutte contre le changement climatique après la décision américaine de se retirer de l'accord de Paris, et le libre-échange, que l'administration Trump dit vouloir contrôler plus sévèrement pour préserver les emplois américains.

Les chefs d'Etats et de gouvernement publieront un communiqué commun samedi après-midi sur le consensus qu'ils seront parvenus à dégager.

arb-fz/ylf/lpt