Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Ville de Montréal s’entend avec les promoteurs pour la nouvelle Maison Radio-Canada

Le comité exécutif a approuvé un projet d’entente, qui deviendra effectif lorsqu’il sera signé et que les terrains seront vendus par Radio-Canada.

La Ville de Montréal s'apprête à signer une entente avec les deux entreprises qui comptent mener des projets de développement sur le site de la Maison Radio-Canada.

Le comité exécutif a approuvé mercredi matin un projet d'entente, qui deviendra effectif lorsqu'il sera signé et que les terrains seront vendus par Radio-Canada.

«C'est un projet très important pour l'avenir de l'est du centre-ville», rappelle le conseiller municipal Richard Bergeron.

Les deux entreprises sont la société en commandite «Nouvelle Maison» (pour les nouveaux locaux de Radio-Canada) et «Faubourg de la Gauchetière» (partie ouest).

Rappelons que le diffuseur public compte se départir de sa grande tour située entre le boulevard René-Lévesque et l'avenue Viger. Une première entente avait été signée en 2009, mais la lenteur du processus l'a rendue caduque.

Le projet a aussi changé en cours de route. La nouvelle Maison Radio-Canada sera construite sur la partie est du site, actuellement occupée par un stationnement, et la société d'État deviendra locataire de son nouvel espace. Des bureaux seront aménagés dans la tour actuelle et un projet de logements sera ajouté dans la partie ouest.

La nouvelle entente prévoit également une nouvelle grille de rues afin de mieux connecter le site avec le reste du secteur.

«C'était une lacune de l'ancien accord de développement. Il y a maintenant une grille de rues qui devront être cédées à la Ville.»

Selon la direction de Radio-Canada, le projet doit se faire à coût neutre pour l'État fédéral.

LIRE AUSSI:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.