NOUVELLES
03/07/2017 08:55 EDT | Actualisé 03/07/2017 09:00 EDT

Tour de France - 3e étape: déclarations

Geraint Thomas (Sky), maillot jaune: "Richie Porte a certainement montré qu'il est en grande forme, il vole en ce moment. Il est le principal favori, il a encore renforcé cette idée aujourd'hui, il a montré qu'il allait être agressif. Lorsqu'on a commencé la montée avec 'Froomey', c'était un final stressant et cela nous a demandé un effort pour remonter. On a bien commencé (avec Sky) et j'espère que cela va continuer. Mais la route est longue vers Paris. Pour moi, le maillot jaune est un rêve qui devient réalité. J'espère un jour le porter en troisième semaine. J'ai eu ma chance au Giro mais cela s'est mal terminé".

Greg Van Avermaet (BEL/BMC), 4e de l'étape: "J'étais bien placé au début. Mais un sprint c'est toujours spécial: j'avais les jambes mais battre Sagan, ce n'était pas facile. J'ai été un peu surpris par la manoeuvre de Richie Porte (son équipier qui a attaqué aux 500 mètres) même si finalement ça m'arrangeait assez bien. Les meilleurs étaient devant. Je tenterai à nouveau ma chance un autre jour."

Pierre Latour (FRA/AG2R La Mondiale), 21e de l'étape et maillot blanc: "J'étais venu là pour aider Romain (Bardet) mais le maillot (blanc), si j'arrive à le garder tant mieux, c'est du bonus. Je ne m'y attendais pas trop, je vais en profiter un max demain (mardi). Romain a eu un ennui mécanique, du coup il est allé changer de vélo à l'arrière du peloton, il y a quelques mecs de l'équipe qui sont allés avec lui et qui l'ont remonté. J'étais venu pour apprendre aux côtés de Romain, c'est vraiment très nerveux, j'ai pu voir ça en deux jours. C'est une course à part. Il y a vachement de stress sur le Tour, c'est fatiguant mentalement."

mg-bnl/jm/cd

SKY