NOUVELLES
24/06/2017 15:39 EDT

Mine Tio : le maire de Havre-Saint-Pierre est inquiet

Le maire de Havre-Saint-Pierre, Berchmans Boudreau, s'inquiète de la menace de fermeture qui plane sur la mine Tio.

Selon le Syndicat des métallos, Rio Tinto Fer et Titane pourrait cesser ses activités en 2019 si les travailleurs refusent de rouvrir la convention collective. Trente-deux employés de la minière ont également été mis à pied mardi.

Berchmans Boudreau croit que les impacts économiques engendrés par la fermeture seraient difficiles à absorber par la petite municipalité de 3500 habitants.

Dans un marché comme nous, d'absorber cette perte de 32 emplois, c'est déjà pénible. Imaginez s'il fallait en accepter 200 de plus.

Berchmans Boudreau, maire de Havre-Saint-Pierre

La minière Rio TInto Fer et Titane refuse pour sa part de confirmer publiquement cette menace de fermeture.

D’après les informations de Katy Larouche