NOUVELLES
24/06/2017 01:29 EDT | Actualisé 24/06/2017 01:40 EDT

Inde: un jeune musulman tué pour avoir détenu du boeuf

Un groupe d'hindous, dont un a été arrêté, a battu à mort vendredi en Inde un adolescent musulman accusé de transporter du boeuf, un acte considéré comme une offense dans la plupart des régions de ce pays majoritairement hindou.

Junaid Khan, 15 ans, voyageait vendredi en train depuis New Delhi avec trois de ses frères lorsqu'une dispute a éclaté entre les passagers du wagon.

"Ils ont commencé à se disputer à propos de places assises. Nous avons arrêté un des suspects, un homme de 35 ans originaire de Haryana" (nord), a affirmé samedi à l'AFP Ajay Kumar, un responsable de la police ferroviaire.

Entre 15 et 20 hommes ont sorti des couteaux et se sont jetés sur les frères proférant des insultes islamophobes tout en les accusant de détenir dans leurs bagages de la viande de boeuf.

Pour les hindous, les vaches sont sacrées : abattre, transporter ou consommer du boeuf est interdit dans la plupart des États indiens. Dans certaines régions, ces actes sont passibles de peines de prison pouvant aller jusqu'à perpétuité.

Junaid Khan a été battu à mort et son frère Shakir a été blessé à la gorge, aux bras et aux mains, a affirmé la police.

Malgré les dénégations des quatre frères, les assaillants se sont déchainés contre leurs victimes : "Ils pointaient un paquet qui contenait de la nourriture et disaient que nous de devrions pas être autorisés à nous asseoir puisque nous transportions du boeuf", a expliqué Haseem, un des frères.

Cet incident est le dernier d'une série d'attaques perpétrées par des groupes armés hindous en Inde contre des musulmans et des membres des intouchables, la caste la plus basse du système indien.

Ces deux dernières années, près d'une dizaine d'hommes musulmans suspectés d'avoir mangé ou vendu de la viande de boeuf, ont été tués en Inde.

abh/rb/cma/jhd