NOUVELLES
20/06/2017 07:19 EDT | Actualisé 20/06/2017 07:40 EDT

Yémen : plus de 1.100 morts dans l'épidémie de choléra

L'épidémie de choléra au Yémen, pays ravagé par la guerre depuis plus de deux ans, a fait 1.170 morts, et quelque 2.000 cas suspects sont rencensés chaque jour, a indiqué mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Le nombre de cas suspects de choléra augmente", a déclaré un porte-parole de l'OMS, Tarik Jasarevic, lors d'un point de presse. "Nous parlons de près de 2.000 (nouveaux) cas suspects par jour", a-t-il précisé.

Le choléra est réapparu en avril après une première épidémie l'an dernier.

Depuis le 27 avril, l'OMS a recensé plus de 170.000 cas suspects de choléra dans 20 des 21 régions du Yémen.

Le 19 mai, alors qu'il y avait plus de 23.000 cas suspects dans le pays, l'OMS avait dit craindre jusqu'à 250.000 cas dans les six mois.

Le Yémen est un pays qui s'effondre, a averti l'ONU fin mai.

Depuis le début du conflit, 17 millions de personnes sont confrontées à des pénuries de nourriture, dont près de 7 millions sont proches de la famine, dans un pays très dépendant de l'importation de nourriture.

Plus de 8.000 personnes sont mortes depuis le lancement en mars 2015 d'une campagne militaire par plusieurs pays conduits par l'Arabie saoudite contre les rebelles houthis soutenus par l'Iran, qui contrôlent la capitale Sanaa.

n/apo/mct