NOUVELLES
20/06/2017 09:48 EDT | Actualisé 20/06/2017 10:00 EDT

Vice Media récolte des fonds pour se développer en vidéo et à l'étranger

Le groupe américain de médias Vice veut accélérer son développement international et enrichir son offre vidéo grâce à l'injection de 450 millions de dollars par une société d'investissements, selon un communiqué.

Il "va lancer et financer Vice Studios pour produire des documents vidéos", explique le groupe basé à New York et déjà présent dans le documentaire ou l'information.

Le financement obtenu auprès de TPG valorise le groupe à 5,7 milliards de dollars, selon des médias américains.

Il va permettre au groupe de se développer aux Etats-Unis et à l'international, précise Vice Media, qui ambitionne d'être présent dans 80 pays au début de l'année prochaine.

Cette somme va "nous permettre de construire la plus grande bibliothèque vidéo du monde destinée" aux "millennials", les 17-35 ans, le coeur de cible du groupe qui est connu notamment pour ses documentaires choc.

Vice dit aussi travailler à la création d'une plate-forme de vidéo à la demande.

Cette annonce devrait relancer les spéculations autour d'une possible entrée en Bourse.

En décembre, le PDG Shane Smith avait déclaré à ce sujet que 2017 serait "une année faste" et que c'était "le moment de le faire", précisant toutefois qu'une décision définitive n'avait pas encore été prise.

Vice était à l'origine un magazine, crée en 1994, transformé en une plateforme multimédia qui revendique 10 millions d'utilisateurs uniques par mois, dont environ 75% ont entre 18 et 35 ans.

L'entreprise, qui compte parmi ses actionnaires les grands groupes de médias américains (Disney et 21st Century Fox) a lancé une chaîne de télévision l'an dernier en France, Viceland.

bur-jc/lo/elm

21ST CENTURY FOX

THE WALT DISNEY COMPANY