NOUVELLES
20/06/2017 12:29 EDT | Actualisé 20/06/2017 12:40 EDT

Un économiste bangladais accusé d'avoir sous-payé une domestique à New York

Un économiste bangladais travaillant pour les Nations Unies a été arrêté et inculpé mardi à New York, accusé d'avoir sous-payé une employée de maison, seconde affaire de ce genre concernant un responsable du Bangladesh en huit jours.

Hamidur Rashid, 50 ans, est accusé d'avoir payé sa domestique, elle aussi du Bangladesh, bien en-deçà du salaire minimum américain, de l'avoir fait travailler au-delà des 40 heures hebdomadaires prévues par son contrat, d'avoir menti sur ses conditions de travail pour qu'elle obtienne un visa et d'avoir établi un faux compte en banque pour dissimuler ces violations du droit du travail américain.

L'économiste "a cruellement profité de son pouvoir, accablant de travail cette employée de maison tout en la payant bien en-dessous du salaire qu'il déclarait au département d'Etat et aux Nations Unions", a déclaré le procureur fédéral de Manhattan, Joon Kim, cité dans un communiqué.

Le nom de l'employée de maison n'a pas été divulgué par le parquet, qui précise seulement qu'elle a travaillé pour l'économiste de janvier à octobre 2013 à son domicile à Manhattan.

Selon les termes du contrat de travail qu'avait fait miroiter l'économiste à l'employée pour obtenir un visa américain, elle devait travailler huit heures par jour, cinq jours par semaine, pour un salaire horaire de 10,5 dollars de l'heure, supérieur au salaire moyen des domestiques à New York (9,63 dollars alors).

Rashid a ensuite modifié ce contrat pour ramener le salaire à 7,25 dollars de l'heure.

Mais la domestique devait toucher en réalité "substantiellement moins" que ce montant revu à la baisse.

Rashid est accusé en outre d'avoir ouvert un faux compte en banque au nom de l'employée, où il versait des sommes correspondant au contrat qui lui étaient en fait destinées.

L'économiste a été inculpé de fraude sur visa, fraude bancaire, vol d'identité aggravé, et fraude sur contrat avec un travailleur étranger. Le premier chef d'accusation l'expose à lui seul à une peine de 10 ans de prison.

Cette arrestation intervient une semaine après qu'un vice-consul du Bangladesh à New York, Md Shaheldul Islam, a été inculpé pour avoir fait travailler un employé de maison jusqu'à 18 heures par jour.

Ces accusations rappellent le scandale provoqué en décembre 2013 par l'arrestation de la vice-consule indienne à New York Devyani Khobragade, accusée elle aussi d'avoir exploité et sous-payé une domestique.

Elle avait obtenu l'immunité diplomatique et immédiatement quitté les Etats-Unis, mais l'affaire avait contribué à tendre les relations entre les deux pays.

cat/are