NOUVELLES
20/06/2017 02:25 EDT

Le projet d’une nouvelle salle de spectacle à Matane renaît

La Ville de Matane actualisera son étude de marché afin de tenter de faire revivre le projet d'une salle de spectacle pour le milieu culturel matanais.

Un texte de Marie-Josée Paquette-Comeau

La Ville mandate l'entreprise Raymond Chabot Grant Thornton afin d’actualiser l’étude de marché de 2009, au coût de 16 300 $ plus taxes.

L’exercice qui durera quelques mois vise à rencontrer toutes les organisations œuvrant dans le domaine de la création et de la diffusion culturelle à Matane afin de prendre le pouls de leurs besoins.

Selon le maire de Matane Jérôme Landry, l’ancien projet La Cité des arts ne répond plus aux besoins actuels. C’est pourquoi une actualisation de l’étude s’impose.

Par exemple, des organismes qui devaient s’y installer, comme la Société d’histoire ou l’École de musique, ont été relocalisés.

[Dans] le monde du spectacle actuellement, il y a des gros changements.

Jérôme Landry, maire de Matane

Les spectacles devenant la principale source de revenus des artistes avec la baisse des ventes de disques, il devient impératif d’avoir un lieu de création et de diffusion abordable pour les artistes leur permettant ainsi de générer un cachet intéressant, affirme le maire de Matane.

M. Landry ajoute que la nouvelle salle de spectacle doit être adaptée à la réalité des changements technologiques qui bouleversent l'offre culturelle.

À Matane, on est très fort [dans le numérique], on a beaucoup de créateurs, on le voit avec l’événement PHOS.

Jérôme Landry, maire de Matane

Volonté politique

Au sein du conseil municipal, tous s’entendent pour dire que la Ville de Matane a besoin d’une salle de spectacle.

Cependant, la question à savoir si les organismes culturels ont besoin d’une nouvelle salle ou de rénover une salle déjà existante demeure entière, selon le maire de Matane.

À la suite de l’étude, le comité réunissant des représentants de la Ville et du diffuseur de spectacles Kaméléart devra proposer une solution adaptée au milieu culturel matanais.

Jérôme Landry espère que le comité, mis sur pied au printemps dernier à la suite de la dissolution de la Société des arts et spectacles de Matane, réussira à suggérer une proposition répondant aux besoins des organismes et des artistes.