NOUVELLES
20/06/2017 07:04 EDT | Actualisé 20/06/2017 07:20 EDT

Le Bourget : Boeing devant Airbus en commandes fermes au 2e jour

L'avionneur américain Boeing a dominé mardi son concurrent européen Airbus en terme de commandes fermes au deuxième jour du salon aéronautique international du Bourget, près de Paris, où le brésilien Embraer s'est également fait une place.

BOEING

Commandes fermes: 11,5 milliards de dollars, soit:

- 50 moyen-courriers 737 MAX pour la société de location chinoise China Aircraft Leasing Company. Valeur catalogue: 5,8 milliards de dollars.

- 20 737 MAX 10, version allongée du moyen-courrier vedette, pour le loueur Aviation Capital Group (2,5 milliards de dollars).

- 15 MAX 8 et 10 pour la chinoise Okay Airways (1,8 milliard de dollars).

- 4 long-courriers 777ER pour United Airlines (1,4 milliard de dollars), plus une conversion de 100 737 MAX en MAX 10, non chiffrée.

Protocoles d'accord:

- 75 moyen-courriers 737 MAX 8 pour la société irlandaise de location Avolon (8,4 milliards de dollars), et un engagement supplémentaire de 50 appareils du même type.

Lundi, Boeing avait conclu la première journée du salon sur 12,8 milliards de dollars de commandes, portant le total sur deux jours à 24,3 milliards.

AIRBUS

Commandes fermes: 4,27 milliards de dollars, soit:

- 10 gros porteurs A350-900 pour Ethiopian Airlines (3,11 milliards de dollars).

- 10 moyen-courriers A321 pour l'américain Delta (1,16 milliard de dollars).

Protocoles d'accord:

- 45 moyen-courriers de la famille A320, de la part de la société de leasing chinoise CDB Aviation (5,1 milliards de dollars)

- 50 A320 pour la compagnie à bas coûts Viva Air (5 milliards d'euros).

Lundi, Airbus avait engrangé pour 11,5 milliards de dollars de commandes fermes, le total sur deux jours atteignant donc 15,77 milliards.

EMBRAER

Commandes fermes: plus d'un milliard de dollars, soit:

- 10 biréacteurs moyen-courrier E195-E2 pour un client anonyme (666 millions de dollars).

- 8 appareils pour Fuji Dream Airlines (trois modèles E175) et Japan Airlines (un E190), bélarusse Belavia (un E175 et un E195) et néerlandaise KLM Cityhopper (deux E190), pour un peu moins de 400 millions de dollars au total.

tq/sw/fka/mct

BOEING

AIRBUS GROUP

CALC - CHINA AIRCRAFT LEASING GROUP HOLDINGS

EMBRAER

UNITED CONTINENTAL HOLDINGS

AIR FRANCE-KLM

AVOLON HOLDINGS

JAPAN AIRLINES