NOUVELLES
20/06/2017 04:46 EDT | Actualisé 20/06/2017 05:00 EDT

Inde: inculpés pour sédition pour avoir fêté la victoire du Pakistan en cricket

Quinze villageois musulmans indiens ont été arrêtés et inculpés pour sédition, un crime passible de prison à vie, pour avoir célébré la victoire du Pakistan contre l'Inde en finale du Trophée des champions de cricket, a annoncé mardi la police.

Les forces de l'ordre ont interpellé lundi ces villageois du district de Burhanpur, dans l'État du Madhya Pradesh (centre), à la suite d'une plainte. Elles leur reprochent d'avoir fait éclater des pétards et chanté des slogans pour célébrer la victoire surprise et historique de l'équipe pakistanaise le 18 juin à Londres en finale du Trophée des champions, compétition qui oppose les huit meilleurs équipes nationales du monde.

"Nous avons reçu une plainte d'un résident hindou qui les accusait de célébrer après que l'Inde eut perdu le match", a déclaré à l'AFP le chef de la police de Burhanpur, Raja Ram Parihar.

Outre la sédition, passible de prison à vie, les suspects sont poursuivis pour conspiration criminelle. Ce village compte une large population musulmane et a déjà connu des heurts intercommunautaires.

Le cricket est un sujet hautement sensible en Asie du Sud, où ce sport importé par les colons britanniques déchaîne les passions populaires.

La rivalité entre l'Inde et le Pakistan dans ce domaine est légendaire. Les deux nations ont plusieurs fois par le passé arrêté des fans de cricket soutenant l'équipe adverse.

Séparés à la Partition de 1947, l'Inde et le Pakistan entretiennent une relation tendue depuis leur indépendance et se sont affrontés dans trois guerres, dont deux autour de la région poudrière du Cachemire.

ja/cc/roc