NOUVELLES
20/06/2017 06:30 EDT | Actualisé 20/06/2017 06:40 EDT

GB: Diébédo Francis Kéré 1er architecte africain sélectionné pour le pavillon d'été de Kensington Gardens

L'architecte burkinabè Diébédo Francis Kéré a dévoilé mardi son pavillon éphémère, installé dans le parc de Kensington Gardens, à Londres, réalisé à l'invitation des Serpentine Galleries, qui confie chaque année cette prestigieuse mission à un architecte de renommée mondiale.

Il est le premier architecte africain à être sélectionné par les Serpentine Galleries pour la réalisation du pavillon d'été de Kensington Gardens.

La construction a la forme d'un vaste auvent en bois soutenu par une structure centrale en acier et ceint de quatre murs circulaires en bois peints en bleu, ouverts aux vents.

Pour concevoir son pavillon, Diébédo Francis Kéré s'est inspiré "d'un arbre" de son village natal de Gando, "sous lequel tout le monde se réunit les jours de chaleur", a-t-il expliqué dans un communiqué publié par la galerie.

"Je voulais que le visiteur puisse recevoir la lumière, qu'il puisse voir les nuages bouger, tout en étant protégé de la pluie, et qu'il sente le vent à travers les ouvertures des murs", a ajouté l'architecte.

Les murs en bois ont été teints en "bleu indigo, une couleur naturelle", a-t-il souligné.

Les Serpentines Galleries ont salué une structure "innovante et audacieuse", adaptée "à la météo londonienne en perpétuel changement".

Depuis 2000, la galerie invite chaque année un architecte renommé à concevoir un pavillon d'été dans ce parc du coeur de la capitale britannique, pour sensibiliser le grand public à l'architecture et à l'occupation de l'espace.

Le lieu accueillera tout l'été, et jusqu'au 8 octobre, des manifestations publiques, dont des conférences et des pique-niques.

Diébédo Francis Kéré est notamment connu pour avoir conçu une élégante école primaire à Gando, sa ville natale, éloge de la culture et de l'artisanat local. Il a également travaillé sur le Musée de la Croix et du Croissant-Rouge à Genève.

apz/oaa/jh