NOUVELLES
20/06/2017 02:28 EDT | Actualisé 20/06/2017 02:29 EDT

Deux ans de prison après avoir suspendu un bébé dans le vide... pour des «J'aime»!

Il menaçait de lâcher l'enfant s'il n'obtenait pas assez de «J'aime»!

Bloomberg via Getty Images
A Facebook Inc. 'Like' logo sits on display at the company's new data storage center near the Arctic Circle in Lulea, Sweden, on Wednesday, June 12, 2013. The data center is Facebook's first outside the U.S., poised to handle all data processing from Europe, Middle East and Africa and the server hub is largest of its kind in Europe, and most northerly of its magnitude anywhere on earth. Photographer: Simon Dawson/Bloomberg via Getty Images

Un Algérien a été condamné lundi à deux ans de prison pour avoir suspendu un bébé dans le vide et avoir publié les images sur Facebook pour obtenir des «J'aime», suscitant l'indignation des internautes, a indiqué la police algérienne.

Au cours du week-end, l'homme avait publié sur sa page Facebook une photo montrant un enfant - âgé de moins de 18 mois selon la police - tenu d'une main par le dos de son tee-shirt, dans le vide depuis un balcon ou le haut d'un immeuble de plusieurs étages.

Il menaçait de lâcher l'enfant s'il n'obtenait pas 1 000 «J'aime» sur sa page, a expliqué jeudi la Direction générale de la Sûreté d'Alger dans un communiqué.

«Vu la gravité des faits, les services de sécurité ont diligenté une enquête pour identifier le suspect», a-t-elle poursuivi sans préciser ses liens de parenté avec l'enfant: il a été «arrêté en un temps record» dimanche et «présenté devant les juridictions compétentes».

Accusé de «mise en danger d'un nourrisson» et de «publication de l'image de l'enfant sur internet», il a été jugé lundi en comparution immédiate et a écopé de deux ans de prison ferme, selon le communiqué.

Les deux photos de l'enfant suspendu au-dessus du vide avaient fait scandale ce week-end parmi les internautes algériens.