NOUVELLES
20/06/2017 05:56 EDT | Actualisé 20/06/2017 06:00 EDT

Démission du premier "contrôleur général" des finances du Vatican

Le premier "contrôleur général" des finances du Vatican, Libero Milone, a démissionné, deux ans après sa nomination, a annoncé mardi le Vatican, sans donner d'explication sur le départ de cet acteur central des réformes voulues par le pape François.

M. Milone "a présenté hier (lundi) au Saint-Père sa démission de son poste de contrôleur général. Le Saint-Père l'a acceptée. La collaboration avec le Saint-Siège s'achève ainsi d'un commun accord", annonce un court communiqué.

Le Saint-Siège assure que la procédure pour lui trouver un successeur sera lancée "au plus tôt".

Expert-comptable et financier laïc italien ayant effectué une grande partie de sa carrière au cabinet d'audit Deloitte & Touche, Libero Milone, 68 ans, avait été nommé en mai 2015 au poste tout juste créé de "contrôleur général" pour le Saint-Siège.

Il venait alors compléter une "troïka" chargée de moderniser et de contrôler le système économique et financier du Vatican, avec le cardinal australien George Pell, secrétaire (ministre) de l'Economie, et le cardinal allemand Reinhard Marx, coordinateur du Conseil de l'Economie.

Le "contrôleur général" doit procéder au contrôle financier des ministères de la Curie et des administrations dépendant du Gouvernorat de la Cité du Vatican. Selon les statuts, il a "pleine autonomie et indépendance" pour mener sa mission dans tous les services.

En novembre 2015, c'est la découverte d'un vol de données sur l'ordinateur de M. Milone, dans son bureau situé non loin de la place Saint-Pierre, qui avait fait éclaté le nouveau scandale "Vatileaks". Un prélat espagnol avait été condamné dans cette affaire par un tribunal du Vatican pour avoir divulgué des informations jugées confidentielles par le Saint-Siège.

Selon plusieurs médias italiens, son départ représente un nouveau coup dur pour Mgr Pell, dont les méthodes comptables modernes se heurtent aux vieilles habitudes ancrées au sein de l'institution millénaire. Il a vu depuis deux ans ses vastes pouvoirs grignotés.

fcc/pg