NOUVELLES
20/06/2017 08:52 EDT | Actualisé 20/06/2017 09:00 EDT

Confédérations - Osorio va "rafraîchir" le Mexique contre la Nouvelle-Zélande

Le sélectionneur du Mexique Juan Carlos Osorio compte "rafraîchir" ou remodeler son équipe pour éviter de "tomber dans une zone de confort" face à la modeste Nouvelle-Zélande, mercredi à Sotchi (18h00 GMT), a déclaré mardi le Colombien.

"Nous pensons donner leur chance à certains de nos joueurs, pour présenter une équipe très fraîche, très compétitive et, surtout, capable de jouer sur nos forces", a-t-il dit en conférence de presse.

"Pour ne pas tomber dans une zone de confort, ne pas penser qu'on va gagner simplement parce que nous sommes le Mexique, je doit rafraîchir mon groupe", a-t-il ajouté.

"Rafael (Marquez) est l'un de ceux qui sont candidat au renouvellement de la meilleure des manières, par sa contribution sur le terrain et en dehors, avec l'exemple qu'il donne au groupe, la façon dont il s'entraîne et parle", a avancé le sélectionneur à propos du vétéran de 38 ans.

Marquez, qui avait remporté la Coupe des Confédérations 1999, n'est pas apparu lors du nul arraché par le "Tri" face au Portugal dimanche (2-2).

Concernant les All Whites, défaits samedi par la Russie (2-0), Osorio a dit: "C'est une équipe très physique, très forte dans les deux surfaces, ce sont des gaillards, ils ont du répondant, jouent avec intensité, se battent pour chaque ballon".

"Mais nous avons les moyens de contrecarrer leurs forces, avec notre talent et nos aptitudes, qui sont propres et innées au joueur mexicain. J'espère que nos idées vont s'imposer", a-t-il avancé.

Le milieu Hector Herrera a également prévenu: "Nous savons qu'on peut dire que ce sera facile au vu des noms des équipes, mais pour moi ça ne l'est pas. Demain (mercredi), il faut entrer sur le terrain pour gagner et bien faire les choses. Peut-être qu'il serait bon d'attirer l'attention" pour éviter tout relâchement.

pm/ybl/ps