NOUVELLES
20/06/2017 08:57 EDT | Actualisé 20/06/2017 09:08 EDT

CAE prévoit que 255 000 nouveaux pilotes de lignes seront requis d'ici 2027

MONTRÉAL — Selon le spécialiste des simulateurs de vol et de la formation de pilotes CAE, l'industrie de l'aviation commerciale aura besoin de 255 000 nouveaux pilotes de ligne dans la prochaine décennie, dont le tiers pour le marché nord-américain.

Selon un rapport dévoilé mardi par la multinationale montréalaise, environ 290 000 pilotes commerciaux travaillent actuellement, mais 440 000 pilotes seront requis d'ici 2027.

Pas moins de 105 000 nouveaux pilotes devront être embauchés simplement pour remplacer ceux qui partent à la retraite, en plus de 150 000 autres pour répondre aux exigences de la demande mondiale croissante.

Selon CAE, l'Asie continuera d'être un endroit particulièrement actif, avec une forte création de nouveaux vols pour répondre à la demande d'une classe moyenne en croissance, particulièrement en Inde et en Chine.

Dans l'ensemble, CAE calcule que 70 nouveaux pilotes devront être formés chaque jour pour répondre à la demande. Cette dernière devrait connaître une croissance de 4,2 pour cent par année jusqu'à 2027, selon les prévisions de l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Le nombre d'avions en service devrait grimper et passer de 25 000 cette année à 37 000 dans 10 ans.

«Si rien n'est fait ici nous allons littéralement nous retrouver face à une pénurie de pilotes», a estimé le chef de la direction de CAE, Marc Parent, lors d'un entretien depuis le Salon International de l'aéronautique et de l'espace de Paris.

L'an dernier, quelque 20 000 nouveaux pilotes ont été formés par l'industrie dans des écoles de pilotage en lien avec des compagnies aériennes, des universités d'aviation militaire et d'aviation d'affaires et des clubs de pilotages régionaux. Ce nombre devrait grimper à 25 000 par année d'ici 2027, et le pourcentage des nouveaux pilotes en provenance des écoles de pilotage devrait croître, a estimé CAE.

Les conclusions du rapport de CAE étaient similaires à celles d'autres études sur la demande pour les pilotes de ligne réalisées par Boeing et Airbus, qui prévoient une demande de 617 000 et 530 000 pilotes sur 20 ans.