NOUVELLES
20/06/2017 15:15 EDT

32 postes abolis à la mine Tio à Havre-Saint-Pierre, selon le Syndicat des métallos

Trente-deux travailleurs de Rio Tinto Fer et Titane perdent leur emploi à Havre-Saint-Pierre, selon le Syndicat des métallos.

Depuis près de deux ans, la mine, qui emploie 228 travailleurs, est en activité seulement 24 semaines par année, en raison de la baisse des prix des métaux sur le marché mondial.

Le président du Syndicat des travailleurs de Rio Tinto Fer et Titane, Steve Arsenault, affirme que le nouveau plan opérationel de la minière comprend aussi d'autres mesures qui auront des impacts négatifs sur les travailleurs.

Les représentants du syndicat rencontreront l'employeur mercredi à Sept-Îles.

Quand ils nous annoncent ça aussi radicalement, à l'improviste comme ça, on est un peu débousolé

Steve Arsenault, président du syndicat local

Pour sa part, Rio Tinto Fer et Titane affirme, dans un communiqué, avoir développé un nouveau plan opérationnel qui devrait être mis en place en août.

La compagnie affirme être confrontée à de nouveaux défis et à des décisions difficiles pour assurer la pérennité des opérations de la mine.

D'après les informations de Katy Larouche