NOUVELLES
16/06/2017 06:34 EDT | Actualisé 16/06/2017 06:37 EDT

Trudeau évoque la «fierté» du Canada pour sa politique envers Cuba

Christinne Muschi / Reuters
Canadian Prime Minister Justin Trudeau speaks to the press following a robotics demonstration at Kinova Robotics in Boisbriand, Quebec, Canada March 24, 2017. REUTERS/Christinne Muschi

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a mis en exergue vendredi "la très grande fierté" que le Canada tire de sa relation "privilégiée et unique" avec Cuba après que le président Donald Trump a durci le ton envers le régime "brutal" de La Havane.

"Nous avons une relation très respectueuse et constructive avec les États-Unis mais nous avons toujours eu une différence d'opinion sur le niveau d'engagement avec Cuba", a dit le Premier ministre canadien lors d'une conférence de presse avec son homologue belge, Charles Michel, en visite au Canada.

Le Canada, seul pays du continent américain avec le Mexique à n'avoir pas rompu ses relations avec La Havane au lendemain de la révolution, "a toujours été très fier de l'indépendance de sa politique étrangère, particulièrement à l'égard de Cuba", a souligné M. Trudeau.

"Et nous allons continuer d'être présents" dans l'île sur le plan "touristique mais aussi au niveau des investissements et des opportunités que nous voulons créer pour le peuple cubain et pour les gens d'affaires canadiens".

"Je ne vois rien de nouveau dans la dynamique entre le Canada et Cuba sinon un désir continu de travailler ensemble pour le bénéfice de tous", a-t-il dit.

Justin Trudeau a tenu ces propos quelques minutes après que Donald Trump se soit engagé depuis la Floride à redéfinir en profondeur le rapprochement avec Cuba, lancé fin 2014 par son prédécesseur Barack Obama après plus d'un demi-siècle de tensions.

Lors du décès de Fidel Castro en novembre dernier, Justin Trudeau avait rendu hommage au père de la révolution cubaine, le qualifiant de "leader remarquable" ce qui lui avait valu un flot de critiques au Canada comme aux États-Unis.

Deux semaines auparavant, M. Trudeau s'était rendu en visite officielle à Cuba, quarante ans après son père, l'ancien Premier ministre Pierre Elliott Trudeau, mais n'avait pu rencontrer l'ancien "lider maximo".

LIRE AUSSI:

» Trump annule l'accord avec Cuba et dénonce le régime Castro

» Mort de Castro: Justin Trudeau critiqué pour ses louanges

» Les États-Unis perdent leur dernier ennemi de la Guerre froide

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Justin Trudeau rencontre le pape François Voyez les images