DIVERTISSEMENT
15/06/2017 02:41 EDT

Après 46 ans, Yoko Ono est enfin créditée pour avoir coécrit «Imagine» avec John Lennon

Après 46 ans d’attente, Yoko Ono a enfin reçu la mention qu’elle mérite. La célèbre artiste multidisciplinaire a officiellement été créditée comme coauteure de la chanson Imagine, sortie en 1971, qui était jusqu’alors attribuée à son mari décédé John Lennon.

La nouvelle a été annoncée le 14 juin lors d’une rencontre de la National Music Publishers Association – l’association américaine qui régule les droits de propriété dans l’industrie de la musique – par son président David Israelite. Ce dernier a aussi décerné à Imagine le prix de la Chanson du Centenaire.

«Alors que les choses auraient pu être différentes en 1971, je suis heureux aujourd’hui de dire que les choses ont changé», a indiqué David Israelite. «C’est donc mon honneur ce soir de corriger l’enregistrement quelque 48 ans plus tard, de reconnaître Yoko Ono comme coauteure de la Chanson du Centenaire Imagine et de présenter Yoko Ono avec le crédit qu’elle mérite.»

Il a ensuite fait jouer une entrevue d’archive dans laquelle John Lennon explique que la chanson n’existerait pas sans l’apport de Yoko Ono. «“[Imagine] devrait être créditée comme une chanson Lennon-Ono”, dit-il. Parce que tout cela – les paroles et le concept – vient de Yoko. Ces jours-là j’étais un peu plus égoïste, un peu plus macho, et j’ai omis de mentionner sa contribution. Ça provenait tout droit de son livre Grapefruit. Il y a tout un tas d’éléments qui disent “Imaginez ceci” et “Imaginez cela”.

Sept ans avant «Imagine», Yoko Ono a autopublié Grapefruit, un livre d’art conceptuel, à la fois rebelle et calme, rempli de vœux et de demandes étranges. «Imaginez votre corps se répand rapidement partout dans le monde comme un mince tissu. Imaginez couper une partie du tissu», avait-elle écrit.

Sean Lennon a accompagné sur la scène sa mère, qui se déplace en fauteuil roulant, pour accepter le prix de la Chanson du Centenaire. Selon ce dernier, Yoko Ono a pleuré en entendant l’annonce. Sur scène, l’artiste a déclaré que sa santé déclinante a renforcé son appréciation de la chanson et l’a imprégnée d’une plus grande estime d’être en vie, a rapporté Variety.

«C’est le meilleur moment de ma vie», a-t-elle dit.

Félicitations, Yoko Ono. C’était le temps.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

LIRE AUSSI:

» Yoko Ono a un message pour Donald Trump. On n'a toujours pas compris ce qu'elle voulait dire

» Yoko Ono serait dans un état de santé très critique

» John Lennon nous quittait le 8 décembre 1980

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Yoko Ono Voyez les images