NOUVELLES
12/06/2017 03:04 EDT | Actualisé 12/06/2017 05:06 EDT

Le silo no 5 et l'accès au fleuve au coeur du projet de revitalisation du Vieux-Port

Daoust Lestage

La mise en valeur du silo no 5 et un accès plus direct au fleuve Saint-Laurent sont certains des principaux éléments du plan de revitalisation du Vieux-Port, dont la version préliminaire est dévoilée lundi.

Le plan directeur développé par la firme d’architectes Daoust Lestage prévoit notamment un nouveau point d’observation en hauteur sur le silo, célèbre élément du patrimoine industriel de Montréal. Il s’agirait de l’aboutissement d’un parcours en boucle de 6 kilomètres.

En activité de 1903 à 1994, le silo no 5 a servi à l'entreposage du grain provenant de l'Ouest canadien en vue de son exportation en Europe.

Son bâtiment le plus imposant fait 186 mètres de longueur par 60 mètres de hauteur.

La Société immobilière du Canada a racheté le bâtiment en 2010, avec le mandat de le développer.

Une promenade verte abaissée de manière progressive, des passerelles, des ponts et de grandes marches permettront, selon le plan dévoilé, de rapprocher les visiteurs de l’eau.

Non loin du silo no 5, un quartier où se côtoieraient résidences, commerces et hôtels verrait le jour sur la Pointe-du-Moulin.

Vers l’est, le quai de l’Horloge serait occupé par des institutions culturelles, sociales et récréotouristiques.

Le gouvernement fédéral, propriétaire du site du Vieux-Port, investira 175 millions de dollars sur 10 ans pour le réaménagement. Le développement du silo no 5 et d'éventuels hôtels, commerces et immeubles d'habitation sera confié au secteur privé.

Le projet sera bientôt soumis à des consultations publiques.

Le Vieux-Port de Montréal est le site récréotouristique le plus fréquenté au Québec.

Galerie photo Projet «Vieux-Port de demain» Voyez les images

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Nouvel An dans le Vieux-port de Montréal Voyez les images