Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ottawa s'entend avec les provinces pour créer 40 000 places en garderie

Preschool teacher teaching her children about geography. Using globe and asking the questions. Children sitting by the table and listen teacher carefully. Models in this shot are part of real kindergarten group and their teacher.
Preschool teacher teaching her children about geography. Using globe and asking the questions. Children sitting by the table and listen teacher carefully. Models in this shot are part of real kindergarten group and their teacher.

Le gouvernement fédéral annoncera aujourd'hui une entente avec les provinces – à l'exception du Québec – sur le financement des services de garde. Ottawa leur versera une somme de sept milliards de dollars sur une période de dix ans afin de créer quelque 40 000 nouvelles places subventionnées en garderie.

Le gouvernement de Justin Trudeau entend ainsi accroître le nombre de places abordables en service de garde d’un océan à l’autre.

Le gouvernement libéral s’était déjà engagé, dans le dernier budget, à verser ces sommes aux provinces à compter de 2018-2019.

L’entente multilatérale doiit être conclue à l’issue d’une rencontre fédérale-provinciale qui se tient ce matin à Ottawa.

Des discussions sont en cours depuis plusieurs mois et les ministres fédéral et provinciaux de la Famille devraient s’entendre sur de grands principes devant servir à guider la façon de dépenser l’argent d’Ottawa.

Après la conclusion de cette entente multilatérale, les provinces concluront des accords bilatéraux avec le gouvernement fédéral pour obtenir leur financement pour une période de trois ans.

L'accord sera relativement flexible, selon les informations obtenues par Radio-Canada, puisque les provinces présentent des niveaux différents de développement de leur réseau de garderies.

Le Québec sera absent de la discussion et ne sera représenté que par un haut fonctionnaire. C’est que la province dispose déjà de son propre réseau de garderies subventionnées. Elle touchera tout de même une somme de 88 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour financer son réseau.

La Colombie-Britannique sera également absente de la table de négociations ce matin, mais pour d’autres raisons.

L’instabilité politique qui secoue cette province empêche le gouvernement de Christy Clark de dépêcher un représentant. Le gouvernement minoritaire de Christy Clark pourrait bientôt être défait en raison de l’alliance conclue entre le Nouveau parti démocratique (NPD) et le Parti vert de la province.

L’entente avec la Colombie-Britannique sera reportée, mais elle sera signée ultérieurement.

Avec des informations de Louis Blouin

INOLTRE SU HUFFPOST

10 trucs pour des enfants plus obéissants

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.