DIVERTISSEMENT
12/06/2017 07:33 EDT | Actualisé 13/06/2017 05:30 EDT

«Les bagnoles 3»: Patrick Carpentier à pleins poumons

Ismaël Houdassine

Patrick Carpentier prête sa voix à l’un des personnages du nouveau film d’animation Les bagnoles 3. À défaut de reprendre le volant, l’ex-coureur automobile revit sa passion au grand écran.

Il a accepté la proposition du studio Disney comme un cadeau. «C’est ma première expérience dans le doublage, lance humblement Patrick Carpentier en entrevue. Je vous avouerais que j’ai eu quelques craintes à l’idée de devoir jouer la voix d’un personnage animé, mais je voulais le faire pour mes enfants qui ont grandi avec la série Les bagnoles

Dans ce troisième chapitre, le légendaire Flash McQueen n’a plus autant la cote, car une nouvelle génération de voitures de course ultra-rapides domine la compétition. Loin de se laisser abattre, notre héros tentera coûte que coûte de reprendre la pole position. Patrick Carpentier y interprète un commentateur sportif.

«Je commente une course épique qui s’est déroulée en 1954 impliquant le Doc Hudson. Sans trop en divulguer, je peux vous dire que les choses ne se sont pas passées comme prévu.»

L’ancien champion d’IndyCar et de NASCAR, aujourd’hui commentateur sportif au réseau RDS, avoue que le film d’animation respecte au détail près la réalité des courses automobiles. «C’est très fidèle. Même le récit revient sur des problématiques liées à l’industrie de l’automobile comme par exemple l’évolution technique et l’arrivée de nouveaux modèles de véhicules toujours plus performants.»

L’homme de 45 ans avoue ne pas regretter son ancienne vie sur les pistes de course où chaque victoire était arrachée au prix d’efforts surhumains. Il a toutefois adoré son expérience de doublage qui a nécessité une journée entière dans un studio de Montréal. «L’expérience a été formidable. Je suis prêt à recommencer n’importe quand!»

Le film d’animation Les bagnoles 3 prend l’affiche le 16 juin prochain.

LIRE AUSSI:

» Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Formule 1 du Canada 2017 (PHOTOS)

» Après la sécurité, les billets électroniques prolongent l'attente à la F1

VOIR AUSSI: