NOUVELLES
12/06/2017 08:21 EDT | Actualisé 12/06/2017 12:17 EDT

L'opposant russe Alexeï Navalny est arrêté avant des manifestations

Des dizaines de personnes, dont l'opposant russe Alexeï Navalny, ont été arrêtées lundi dans le cadre de manifestations illégales organisées à travers le pays.

L'arrestation de M. Navalny a tout d'abord été annoncée sur Twitter par sa femme Yulia. Elle a indiqué que son mari a été arrêté près de chez lui, à Moscou, une trentaine de minutes avant le début de la manifestation dans cette ville.

La police russe a ensuite dit que M. Navalny a été arrêté pour avoir désobéi aux ordres de la police et pour avoir troublé l'ordre public, ce qui pourrait lui valoir 15 jours de prison.

Les dirigeants de Moscou avaient accepté que la manifestation ait lieu à un endroit spécifique, mais M. Navalny a plutôt demandé qu'elle soit déplacée vers la rue Tverskaïa, qui compte parmi les principales artères de la capitale. Il a expliqué que les entrepreneurs engagés pour ériger une scène à l'endroit convenu ont été incapables de travailler, apparemment en raison des pressions des responsables.

L'alimentation électrique du bureau moscovite de M. Navalny aurait aussi été interrompue, selon une porte-parole.

Un journaliste de l'Associated Press a vu des policiers antiémeute arrêter au moins dix personnes à Moscou, mais des informations font état d'une centaine d'arrestations.

LIRE AUSSI :

» Plus de 200 arrestations lors des manifestations anticorruption

La rue Tverskaïa portait le nom de rue Gorky à l'époque soviétique. Elle était fermée à la circulation lundi en raison des célébrations du Jour de la Russie, un jour férié, et les dirigeants ont prévenu que "tout geste provocateur de la part des manifestants sera considéré comme une menace à la sécurité publique et immédiatement réprimé".

La police avait partiellement bloqué la rue avec des camions à ordures pour interférer avec les manifestants.

Plus d'un millier de personnes avaient été arrêtées lors d'une manifestation similaire le 26 mars.

Le site web de M. Navalny indique que des manifestations avaient lieu lundi dans une poignée de villes de l'est reculé du pays, notamment les grands ports de Vladivostok et de Khabarovsk, sur le Pacifique, et dans la ville sibérienne de Barnaul. Des photos montrent des centaines de personnes participant aux manifestations.

Onze personnes ont été arrêtées à Vladivostok, selon un site internet qui surveille la répression politique. La police rapporte de son côté l'arrestation de dizaines de personnes à Saint-Pétersbourg, la deuxième plus grande ville de Russie, mais un reporter de l'Associated Press a vu les policiers forcer plus de 500 personnes à monter à bord de fourgons. Un millier de manifestants s'étaient massés sur le champ de Mars, et certains sont restés sur place après les arrestations.

Alexeï Navalny est le dissident le plus connu de Russie. Il s'attaque surtout à la corruption des dirigeants et a annoncé sa candidature à la présidence en 2018. Son utilisation rusée et intelligente des médias sociaux lui a attiré des hordes de partisans.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Vladimir Poutine Voyez les images